ACCEDER A UNE INFORMATION SUR generation ondes mais  également soutenir la presse papier

le fil de plume démontre une expression indépendante dans certains cas

Recharger le signe par ses lettres de noblesse

LES ELECTIONS APPROCHENT

SACHEZ CHOISIR  CELUI QUI VOUS AIDERA. DEMANDEZ DES ENGAGEMENTS ECRITS.

 

Appel à  nos collègues

Maires de France

Les Maires de France ont été très nombreux à chercher à s’opposer légalement à la pose de force de compteurs Linky chez nos concitoyens qui n’en veulent pas et en particulier chez ceux qui souffrent de pathologies.

Nous avons pris acte de la position de la juridiction administrative qui considère que nous ne sommes pas compétents pour défendre les droits, la sécurité et la santé de nos concitoyens.

Mais, puisque la compétence est désormais celle des syndicats d’électrification dont nos Communes sont les mandants et que le droit de la concurrence doit pouvoir s’exercer,

Nous, maires des Bouches-du-Rhône, appelons nos collègues maires de France et tous nos concitoyens opposés à la mise en place de force des compteurs Linky :

·        à se mobiliser ensemble pour faire agir les syndicats d’électrification  et pour ouvrir au niveau national le débat sur les  compteurs Linky,  leur inutilité pour réduire la consommation des ménages, l’atteinte au droit de la concurrence qu’ils constituent, les problèmes de sécurité et de conformité de pose qu’ils soulèvent, les incertitudes en terme d’effets à long terme qu’ils génèrent…

·        à signer avec nous cette pétition qui demande à Enedis et au gouvernement des réponses précises aux quatre questions suivantes :

1 - Dans un pays respectueux de la concurrence, quelle procédure d’appel d’offre transparente a permis à Enedis de choisir les compteurs Linky plutôt que toute autre technologie, notamment filaire, choisie dans d’autres pays européens ?

2 - Dans un pays soucieux de démocratie, quelle procédure contradictoire a permis aux syndicats départementaux d’électrification (Smed), représentants des communes membres, d’accepter sans discuter le compteur Linky proposé par Enedis sans envisager d’alternatives et obtenir l’accord de leurs mandants, nos Communes ?

3 - Dans un pays attaché aux normes, comment peut-on installer des compteurs Linky sans respecter les règlements sanitaires départementaux et sans recours à un consuel garant de la conformité de pose ?

4 - Dans un pays qui a l’obligation juridique et morale de préserver l’environnement, que deviendront les 35 millions d’anciens compteurs, qui comportent peut-être des matières polluantes et qui assurera la charge technique et financière de leur démantèlement sans risques ?

 

Premiers signataires :

Mario MARTINET, maire de Berre l’Etang

Christine CAPDEVILLE, maire de la Penne sur Huveaune

Yves MESNARD, maire de Roquevaire

Georges JULLIEN, maire de Noves

Yves VIDAL, maire de Grans

Philippe ARDHUIN, maire de Simiane Collongue

Communiqué de l'ANRDT

l’ANFR persiste et signe un nouveau rapport, bien lisse et apte à dédouaner cet objet de tous les méfaits dont il est accusé par ses détracteurs.

Rappel des productions antérieures de l’ANFR sur ce thème :

- Mars 2016, 1ère étude avec des mesures du rayonnement via un protocole qui permet de … ne rien mesurer.

- Juillet 2019, 2ème étude, cette fois ci portant sur le module ERL (Émetteur Radio Linky) toujours selon un protocole qui va permettre à l’ANFR de publier un rapport aseptisé, rassurant, et confondant de déni scientifique.

Le dernier rapport d’octobre 2019 est publié après une série de mesures insitu, diligentées de mai à décembre 2018, dans 178 lieux équipés du capteur connecté.LIRE

Chantraine dans les Vosges, un incendie s’est déclaré dans une maison individuelle rue du Général De Gaulle jeudi 12 décembre

Le feu a démarré au niveau du compteur électrique, les anciens compteurs viennent d’être remplacés par des compteurs-capteurs Linky.LIRE

Association « Zone Blanche en Vallée de l’ARTILLAC-ARIEGE »

Maud BIGAND nous propose d’écrire un livre de témoignages des personnes électro-hypersensibles ou/et chimico-sensibles.

Ce livre sera édité chez Dangles...LIRE

La loi est la même pour tous. Il n’y a aucune obligation d’accepter les compteurs communicants quel que soit l’emplacement de ces compteurs. Les coffrets appartiennent aux particuliers. Le traitement des compteurs doit être le même pour tous. Il importe de respecter le choix de chaque particulier qui s’est exprimé contre l’installation d’un compteur communicant au sein de son domicile. Le collectif Stop Linky à Pontivy rappelle « qu’aucune loi n’impose aux citoyens d’accepter les compteurs communicants ! »

Le collectif Stop Linky conseille d’envoyer une lettre de refus avec mise en demeure à Enedis et avec copie à la mairie. D' apposer un exemplaire sur le compteur si celui-ci est à l’extérieur.

Plus de renseignements au 06 75 94 55 57. LIRE

Le tribunal d’instance d’Arras donne raison à une octogénaire qui attaquait Enedis et EDF suite à un dysfonctionnement de son compteur Linky.

 « Tout ce qui concerne les compteurs Linky nous intéresse. Les surfacturations, les dégâts occasionnés dans les habitations, l’électrosensibilité. Il y a cinq ou six comités comme le nôtre dans la métropole lilloise, un en Flandres, un à Dunkerque, un autre à Hesdin, un à Avion et un autre qui se trouve aussi dans le secteur minier. » Pierre Rose

Enedis prend acte de cette décision et l’appliquera LIRE

Les défectuosités des systèmes communicants en Europe enchaînent les anicroches, quelques exemples choisis en novembre 2019 :

Fendeille : le compteur Linky remplacé récemment s’enflamme devant une maison.

 Incendie à Carbon-Blanc (33) FR3

Roquettes en Haute-Garonne Une surtension  brûle tous les équipements domestiques.

 Seingbouse : explosion du coffret électrique une conduite de gaz endommagée.

Enedis  identifie plus de 300.000 appareils défectueux pouvant être dangereux.LIRE

et également, rappelez-vous...

deux jeunes allemands Dario Carluccio et Stephan Brinkhaus sont venus expliquer comment ils sont parvenus  à pirater le compteur électrique intelligent installé chez l’un d’eux par Discovergy.LIRE

Les compteurs ont été  installés dans l'immeuble, la consommation sera très faible,  personne…

Certaines portes étaient murées et pourtant...

Les techniciens ne se sont pas rendus compte qu’il s’agissait d’immeubles voués à la destruction. LIRE

Jeudi 31 octobre 2019, au pied d’un immeuble situé rue Langlois à Niort, les panneaux de protestation ont fleuri :

« Enedis : touche pas à mon compteur »,

« Pose forcée »… 

.Nouvelle action du collectif anti-Linky.  Opération de « barricadage », destinée à empêcher la pose "sauvage" de compteurs/capteurs électriques.LIRE

Mercredi 23 octobre 2019, c'est devant

une SALLE PLEINE, à l' Agora, à Bonneville que l' Association STOPLINKY74, invitée par

Et Faits Planète (www.etfaitsplanete.org)

le groupe Colibris74Arve et Giffre(http://colibris74vda.org/) a fait une soirée d'information débat public sur les compteurs communicants LINKY

et la NOCIVITÉ DE CERTAINES ONDES.
Ce sont des BÉNÉVOLES PROFESSIONNELS, Cathy, sage-femme, Mireille, professeure, pour la partie juridique, Denis, électrotechnicien et Richard, médecin, qui sont intervenus.

Association STOPLINKY74

Dans le cadre du 15ème Festival national de cinéma "Sciences en Bobines" sous l'égide de Sciences Citoyennes, ROBIN DES TOITS organise la projection du film documentaire "Les effets des ondes de la radiocommunication mobile sur la santé - vérifier les faits". Ces projections seront suivis de débat en présence, notamment de Klaus Scheidsteger, le réalisateur. Il nous apparait important d'être porteur d'un tel projet, à l'heure où le déploiement de la 5G se fait sans aucune considération démocratique, en dehors de toute transparence, pouvoirs publics et industriels s'asseyant de manière cynique sur le code de Nuremberg. Nous demandons la fin du déploiement de la 5G, la mise en œuvre d'études d'impact sanitaire en toute indépendance, comme devrait l'être toute recherche dans le domaine de la santé. Il est impensable, au vu des effets sanitaires et de l'augmentation considérable du nombre de personnes Electro Hyper Sensibles, que soit maintenue une controverse dont on sait, notamment depuis celle créée par les industriels du tabac, qu'elle ne fait que servir les intérêts économiques aux dépens de la santé des populations.

La responsabilité des pouvoirs publics est majeure, de même que celle de l’Éducation Nationale qui met en œuvre le lycée 4.0.

Risques pour la santé physique et mentale : la 5G va-t-elle "tout aggraver" ? - lci.fr - 03/10/2019

«La 5G bafoue les droits de l'homme»

L'inquiétude grandit face aux antennes 5G. Ils étaient plusieurs milliers sur la Place fédérale ce samedi à dénoncer une «irradiation forcée»

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Berne sur la Place fédérale contre la 5G. Ils estiment cette technologie dangereuse pour la santé, estimant que la population est soumise à une «irradiation forcée».

Plusieurs intervenants se sont relayés à la tribune pour dénoncer les risques sanitaires, environnementaux, démocratiques et sécuritaires liés à la 5G, a indiqué Frequencia dans un communiqué. Ils demandent par exemple un moratoire, la création de zones blanches, exemptes de toute onde et le remplacement de la 5G par la fibre optique «inoffensive».

Les autorités et le secteur des télécommunications ont essuyé de vives critiques. Ils sont accusés de «placer les intérêts économiques avant tout» et «de mentir à la population».

Signal fort

«La 5G bafoue les droits de l'homme», a-t-on pu lire sur l'une des nombreuses banderoles.

Le co-président de Frequencia, Tamlin Schibler Ulmann, s'est déclaré satisfait du rassemblement dans un communiqué: «Le fait que tant de personnes se soient réunies aujourd'hui constitue un signal fort contre l'introduction incontrôlée de la 5G».

Dans le canton de Berne, les opposants à la 5G ont lancé leur propre liste pour les élections fédérales, apparentée à celle de l'Union démocratique fédérale (UDF).

Frequencia est née après une première manifestation qui s'est tenue en mai dernier, rassemblant 2000 personnes à Berne contre la 5G.

Hippocrates Electrosmog Appeal Belgium

Face au déploiement massif et inconsidéré des technologies sans fil, nous, professionnels de la santé, demandons au gouvernement de faire appliquer le principe de précaution afin de protéger la population et plus particulièrement les groupes les plus vulnérables dont font partie, notamment, les femmes enceintes et les enfants.

Avenir de notre planète.

Les prémisses de la société communicante.

Le choix.

L’association « linky-non-merci » édite une brochure que vous pouvez vous procurer à cette adresse : www.linky-non-merci.info.

Une enquête minutieuse

à vous procurer d’urgence concernant

la partie émergée de l’iceberg.

Le conseil municipal des Bouchoux (Jura) a pris la décision d’interdire à Enedis d’installer des compteurs Linky sur sa commune. Une décision que les agents du fournisseur d’électricité ne respectent pas, au grand dam du maire. S’il admet qu’il y a un « vide juridique énorme » autour des compteurs Linky, l’édile menace tout de même de démissionner si Enedis (ex-ERDF) ne stoppe pas l’installation des compteurs sur sa commune.LIRE

UNE SOIRÉE DÉBAT-PUBLIC QUI A FAIT MOUCHE

à DOMANCY.

Après les explications de Denis (Électrotechnicien) sur ce qu'est réellement le LINKY, Mireille (Partie juridique) a fait la démonstration que le Programme LINKY ne s'est pas du tout préoccupé des effets des Ondes du CPL sur la SANTÉ. (CPL  Courant Porteur en Ligne, évolutif de 30KHz à 91KHz,  à ne pas confondre avec le signal Pulsadis utilisé pour commuter à domicile  heures creuses et heures pleines, utilisé depuis longtemps, à la fréquence de 175 Hertz quasi inoffensif). Le signal CPL utilisé par le système LINKY G1 à G3 transite NON PAS 2 fois, quelques fractions de secondes en 24 heures, MAIS 24 HEURES sur 24 et sur les 365 JOURS de l'année. Cathy (Sage-femme cadre) a expliqué la nocivité de ces mêmes ondes sur le fœtus des femmes enceintes ainsi que bien d’autres méfaits.... Enfin Régis (Professeur de Physique) a procédé à une expérience pour prouver qu’après la pose d’un système communicant comme  le LINKY, on ne peut que s’attendre à une AUGMENTATION DES FACTURES. Le PUBLIC a été conquis par cette Conférence. Donc, venez nombreux à la PROCHAINE qui aura lieu le mercredi 23 octobre 2019 à BONNEVILLE. Salle l' Agora."LIRE

Association STOPLINKY74

Le combat ne fait que commencer

Santé Publique : Action nationale de sensibilisation de la population contre la pollution radiative par les champs électromagnétiques artificiels en kHz du compteur connecté Linky de la SA ENEDIS du groupe privatisé EDF Vert.

Linky Autocollant Gratuit (PDF)

Le collectif toulois est débordé

Une salle trop petite pour plus de deux cents personnes. "Ne cédez pas aux pressions et mensonges d’Enedis ou de ses partenaires, aucune sanction n’est prévue par la loi de transition énergétique pour les abonnés qui refusent l’installation du nouveau compteur", précise Pierre Guillaumé. Dénoncer l’ensemble des scandales sanitaires est un devoir. Celui qui se prépare pourrait avoir une envergure encore inégalée.LIRE

la question des ondes électromagnétiques

Il n’y a aucun risque défini pour le vivant face à la nouvelle technologie radiofréquence 5G. 

A la suite d’un article paru dans les D.N.A. du 7 septembre 2019, N.ROULON nous rappelle le syndrome « tchernobylien » et nous invite à aborder d’autres aspects du contexte. Nécessité pour quelques-uns fait-elle Loi pour tous ? LIRE                                                    

Une commune française a remporté une petite victoire face à Linky. Elle a en effet obtenu le désistement d'Enedis devant la justice.

La commune, accompagnée par douze autres, avait en effet intenté une action en justice pour obtenir le retrait du compteur polémique.LIRE

La Fabrique du crétin digital : Les dangers des écrans pour nos enfants M. Desmurget

Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d’écrans est loin d’améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite…), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques…) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation…). Autant d’atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes.LIRE

Le système Linky et ses antennes relais concentrateurs

Il y a des normes et ENEDIS le sait très bien  … d’où sa nouvelle stratégie par rapport à l’ANFR.

Ces évolutions, sont des avancées de stratégies majeures pour "calmer" la situation afin que l’objectif du déploiement national de 80 % des compteurs connectés Linky prévu par ENEDIS pour mai 2020 puisse se réaliser dans les meilleures conditions possibles avec un achèvement fin 2021.

ENEDIS et nouvelles tactiques de stratégie d’acceptation des compteurs connectés Linky 

Ces évolutions sont les conséquences directes issues des professionnels en stratégies qui travaillent sur le déploiement du Linky depuis juin 2019 suite à l’appel d’offre d’ENEDIS.

 Association Environnementale NEXT UP

LA 5G : UNE CATASTROPHE ANNONCÉE

« Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans effectuer un seul test biologique de sécurité est sans doute l’idée la plus stupide que l’on ait jamais eue dans l’histoire du monde. »

  Martin L. Pall, professeur émérite de biochimie

recherche sur des sujets humains LIRE

Hier soir, vendredi 16 août 2019, le Festival "Musical'Éété2019" à Annemasse a eu un très grand succès dû à une bonne organisation et à un excellent orchestre de la région lyonnaise.

Les bénévoles du stand de l' Association STOPLINKY74, Christiane, Hélène, Joseph, Marinette, Michèle, Régis et Bernard ont pu répondre aux très nombreuses questions posées

par le public sur les nouveaux compteurs électriques communicants LINKY.

Dans une résidence de Valberg (Alpes-Maritimes). Il s'opposait à l'arrivée des compteurs et le ton était monté. Le gardien d'immeuble a été relaxé par le tribunal de police de Nice.LIRE

Août 2019, avec leur nouveau compteur connecté Linky, neuf personnes sur dix ne tombent pas malades ce qui est tout-à-fait normal. LIRE

Une stratégie pour préparer les esprits à la prolifération de ces antennes protéiformes dans le paysage ?

En France, des antennes factices pour parer à d’éventuelles mobilisations

À Patras en Grèce, ville test de la 5G, un comité de citoyens a dénoncé la mise en place prévue « de 50 000 antennes supplémentaires ». La municipalité a fini par suspendre le projet devant l’incertitude scientifique sur les potentielles répercussions sur la santé des habitants. En France, à notre connaissance, aucune lutte locale contre les nouvelles antennes 5G n’a, pour l’instant, émergé. Cela fait cependant partie des craintes des quatre opérateurs. Ils savent bien qu’en France il faut en moyenne entre 18 et 24 mois pour négocier l’installation d’une seule antenne, ils se demandent ce qu’il va se passer avec toutes celles qui vont être montées dans le cadre du déploiement de la 5G. »

D’après une source anonyme, Bouygues Telecom serait discrètement en train de se préparer à cette potentielle levée de boucliers.  l’opérateur français aurait installé « des antennes factices » à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), dont au moins l’une d’entre elles serait « plus haute de 55 cm » que les antennes précédentes. Une stratégie pour préparer les esprits à la prolifération de ces installations protéiformes dans le paysage ? LIRE

Le Linky un système plus fiable et performant que nos "anciens" compteurs ?

Enedis est contraint de changer des centaines de disjoncteurs chez les particuliers ayant reçu ce nouveau compteur. Jusqu'à présent 200.000 disjoncteurs défectueux ont été remplacés dans le pays.

Plusieurs questions sont soulevées :

  • le système Linky place-t-il le disjoncteur existant de l'habitation  en difficulté (alors que le dit disjoncteur fonctionnait depuis des décennies correctement) ?

  • la panne provient-elle du disjoncteur interne du capteur Linky piloté par le central d'Enedis ?

  • s'agit-il d'une difficulté d’accès au disjoncteur existant,  le poseur  lors de la pose du capteur Linky n'ayant pas accès au disjoncteur de l'habitation n'a pas pu régler celui-ci au maximum de ses possibilités d'où une interprétation "disjoncteur défectueux"?

Denise âgée de 93 ans en difficulté.LIRE

DIKTAT du WIFI

PRIARTEM a lancé cette pétition adressée à Madame la Déléguée interministérielle à l’Accessibilité et à deux autres.

Pétition portée par le collectif « Pour le droit de voyager en train sans WiFi », soutenue par PRIARTEM, WECF France, Agir pour l’environnement et le Réseau Environnement Santé (RES)

Croyant sans doute apporter un progrès à ses clients, la SNCF déploie le WiFi dans ses TGV et a informé qu'elle l'installerait, très rapidement, dans tous les autres trains.

Ce dispositif prévoit la mise en place d’antennes-relais sur les voitures et de quatre bornes WiFi dans chaque voiture. 18 000 antennes-relais 3G/4G seront installées tous les trois kilomètres environ le long des voies, pour un coût global estimé à

100 millions d’euros.

Tous les voyageurs (et le personnel) vont donc être exposés aux radiofréquences 2G, 3G, 4G et WiFi, y compris les bébés, les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, les voyageurs porteurs d'un dispositif médical interne ou externe (pacemakers, implants, prothèses métalliques...), les personnes devenues intolérantes (dites électrosensibles) aux radiofréquences du fait de l'accroissement de l’exposition aux champs électromagnétiques dans les espaces privés et publics.

Généraliser le WiFi dans les trains pourrait donc priver certaines personnes fragiles de leur liberté de voyager en train, créant des situations d’inaccessibilité.

Nous signataires de ce texte et usagers de la SNCF, rappelons que :

  • Les champs électromagnétiques de radiofréquences ont été classés, en 2011, comme « peut-être cancérogènes pour l’homme » par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), qui dépend de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). (1)

  • l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a signalé, dès 2009, des effets sur nos organismes (système nerveux central notamment), et tout récemment elle a alerté sur la fragilité particulière des enfants face aux ondes. (2)

  • La loi Abeille du 9 février 2015, relative à la sobriété, à la transparence, à l'information et à la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques, interdit le WiFi « dans les espaces dédiés à l’accueil, au repos et aux activités des enfants de moins de trois ans » (3). Le WiFi ne devrait donc pas être installé dans des wagons susceptibles d’accueillir de jeunes enfants.

  • La Charte de l’environnement, adossée à la constitution, consacre dans son article premier « le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé ».


La SNCF ne peut pas se retrancher derrière les normes actuelles, l’ANSES ayant recommandé, dans son rapport d’expertise sur « Radiofréquences et santé des enfants » (2016), de « reconsidérer les valeurs limites d’exposition réglementaires et les indicateurs d’exposition ».

C'est pourquoi, nous signataires de ce texte et usagers de la SNCF, exigeons de pouvoir voyager sans être exposés aux ondes électromagnétiques, fussent-elles dans les normes, et demandons la création dans chaque train de « wagons blancs » sans WiFi, mais aussi sans portables, de même qu'il était possible de voyager autrefois dans des wagons « non fumeurs ».

Nous demandons que le déploiement du WiFi soit immédiatement suspendu tant que de tels wagons ne sont pas proposés aux voyageurs.

La dépendance aux réseaux sociaux

 De la désocialisation au comportement compulsif.

 Quelques points clés pour alerter, face à la dérive. LIRE

 Message envoyé aux mairies des Hautes-Alpes et à une partie des mairies des Alpes de Haute-Provence, ainsi qu'aux conseillers départementaux et parlementaires des Hautes-Alpes. ’article 51 du Règlement Sanitaire Départemental qui est un arrêté préfectoral, dont l’application est sous la responsabilité exclusive du Maire, exige que les installations électriques soient conformes à la norme NF C 14-100.

http://www.hautes-alpes.gouv.fr/IMG/pdf/RSD_cle0fb74e.pdf


Or, les conditions actuelles de pose des compteurs linky se font majoritairement en non conformité avec cette norme, notamment pour ce qui concerne la prévention des risques d’incendie : les compteurs linky sont posés sur tableaux de bois ou autres supports non réglementaires, alors qu'ils devraient l'être sur une paroi classée M0 (ininflammable)

Il appartient au maire d’exiger le strict respect de la règlementation et des normes de prévention et de sécurité par les entreprises en charge des installations.


Relever cette infraction doit conduire le Maire à prendre un arrêté municipal pour exiger la stricte application de la règlementation et des normes et interdire toute installation non conforme des compteurs Linky sur sa commune. M.C.MONET

Vers un contentieux indemnitaire contre le SIEDA ?

 

La Mise en Demeure du 2 mai 2018, réalisée par 140 aveyronnais, dont a été saisi le SIEDA est très claire et vise à ce que le SIEDA mette fin au déploiement forcé des dispositifs de comptage Linky sur le périmètre de la concession du SIEDA, c’est-à-dire sans le consentement préalable et éclairé des usagers et à ce qu’il contrôle les conditions du déploiement et de ses effets, notamment sur les personnes électrosensibles, dont le statut est désormais reconnu en justice.LIRE

Une décision politique liée à un enjeu financier ? Chacun jugera en son âme et conscience…

le Conseil d’Etat a jugé qu’une commune ne peut pas s’opposer à l’installation des compteurs communicants Linky le 11 juillet 2019.
La commune n’est pas compétente pour imposer une telle suspension : « Le Conseil d’État déduit en effet des textes applicables que c’est à l’État qu’il revient de veiller non seulement au bon fonctionnement de ces compteurs, mais aussi à la protection de la santé publique par la limitation de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques » , lorsqu’une commune (comme c’était le cas de Cast) transfère sa compétence en matière d’organisation de la distribution d’électricité à un syndicat départemental, elle n’est plus propriétaire des réseaux et des compteurs électriques présents sur son territoire ».

Linky : un maire condamné.

Chaine Stop linky  JT du 12/13 du 5 juillet 2019 de France3 Bretagne.

Bien entendu, cette décision ne concerne que le refus des Linky par les communes. qui pourront continuer le combat sous d'autres angles que celui de la propriété des compteurs. En tant que particulier, vous pouvez toujours refuser le capteur Linky.

Suite à l'incendie d'un compteur Linky, madame le Maire de Colomiers demande des explications à Enedis. LIRE

Quiberon. explosion sur la promenade de la plage. Un compteur Linky à l'origine de l'incendie. LIRE

LINKY - après la nouvelle victoire des EHS, trois informations à retenir
Site de Christophe Lèguevaques - Les 3 infos annoncées lors de la conférence de presse du 27 juin 2019
• Enfin une jurisprudence pour les EHS,
• Lancement d'une plateforme de saisine automatique et gratuite de la justice pour les EHS,
• Lancement (en gestation) d'une nouvelle action collective au Fond pour fin
2019.

Après Toulouse (mars 2019), Bordeaux (avril 2019), c'est au tour du TGI de Foix de protéger les EHS (électro-hyper-sensibles) au nom du principe de précaution. Peu importe
que le lien de causalité entre les ondes injectés dans le réseau (le fameux CPL, courant en ligne) et les maux dont souffrent les EHS soient établis. Il faut les protéger et pour cela interdire l'installation d'un LINKY ou filtrer l'électricité délivrée.
Comme le dit avec humour, Me Christophe Lèguevaques (CLE) : "une bonne décision, c'est peut être un coup de chance, deux, ce sont des décisions isolées mais trois
décisions, c'est une jurisprudence". LIRE

La Communauté des Communes de Marcillac installe des bornes WIFI dans l'espace communal le plus fréquenté.

Ces bornes rayonneront pour tous les habitants, enfants et personnes fragiles compris, sans discontinuer de jour comme de nuit, dans un rayon entre 50 et 300 mètres alentour. Si il est compréhensible que des acteurs majeurs du département aient besoin d'une connexion internet lors de leurs réunions. Néanmoins il existe des solutions filaires, plus fiables et sécurisées que la voie des ondes. Il serait envisageable d'équiper la salle des fêtes de prises Ethernet, comme cela est une obligation dans les nouveaux logements. Contrairement aux idées véhiculées par les industriels des télécommunications, et comme heureusement de nombreux opérateurs du tourisme l'ont bien compris (pour les références voir le dossier

« Tourisme et WIFI » transmis au secrétariat de votre mairie) :

62 % des français admettent avoir besoin d'une période de déconnexion numérique durant leurs vacances (ce n’est que le début d’une prise de conscience), et 41 % des jeunes nés après l'an 2000 affirment ne pas profiter de leurs vacances à cause de leur addiction au numérique. Les besoins économiques d'une élite économique se réalisent-ils au détriment de la santé du plus grand nombre ? Soulignent les collectifs du Vallon.LIRE

aporie d'une société connectée la technocratie aux antipodes de l éthique

quelle catégorie humaine sera capable

d'aborder l'anthropocène et de réagir à temps

Depuis trois ans, des centaines de réunions  ont eu lieu, partout sur le territoire – même si elles s’organisent désormais sans Enedis, qui a renoncé à y participer. Près de 900 communes ont pris des arrêtés ou rendu des délibérations pour s’opposer à la pose forcée des compteurs. On ne compte plus les centaines de collectifs anti-Linky constitués en quelques mois, certains se regroupant désormais à l’échelle de leur département. Dans le même temps, les actions en justice se multiplient. En mars, pour la première fois, les opposants ont même obtenu une importante victoire devant le tribunal administratif de Toulouse, qui a interdit l’installation du compteur chez treize plaignants électro-hypersensibles. D’autres actions de groupe, menées sur le modèle états-unien des "class-actions", seront jugées prochainement.

Enedis, qui sent bien que la dynamique n’est pas de son côté, essaie de réagir. L’entreprise a par exemple dépensé plusieurs millions d’euros en communication pour redorer son blason et celui de son compteur. Cet été, l’opérateur, qui ne lésine pas sur les moyens, a notamment sponsorisé… le Tour de France ! Et pour tenter de poursuivre son programme en enjambant les citoyens, il organise désormais ses propres réunions, en y conviant uniquement des élus. Pourtant, là encore, l’entreprise se retrouve finalement face à des opposants, qui ont des yeux et des oreilles partout : « On a récemment participé à une réunion organisée par Enedis auprès des élus du coin, témoigne par exemple Sylvie. Un maire, que nous avions rencontré quelque temps auparavant pour lui parler de Linky, nous a proposé de l’accompagner. » Enedis n’a pas dû être déçu du voyage : Sylvie et René (son mari) luttent depuis des mois contre le compteur jaune, notamment en organisant des réunions dans toutes les Alpes-de-Haute-Provence où ils sont installés LIRE

Le vendredi 19 avril 2019 début d’incendie dans un appartement de la rue de Picardie, à Eu en Seine-Maritime. Selon Enedis, "les nouveaux compteurs électriques ne prennent pas feu". Et pourtant les associations comptabilisent régulièrement les départs de feu dus à ce compteur classé M1 en s'appuyant tant sur les témoignages des particuliers que sur les faits relatés dans la presse. Ce système contrairement à un compteur électromécanique comporte une carte électronique supportant un disjoncteur interne susceptible de créer un arc électrique en cas de coupure. D'autre part les installations relativement anciennes ne sont pas conçues pour une fourniture additionnelle de fréquences sur le 50 Hz générant des courants parasites, Quant aux installations classiques, sauf à poser des câbles d'alimentation blindés, le CPL sera émis dans toute l'habitation sans possibilité de le couper. Faut-il tenter l'expérience ? Et surtout a-t-on le droit d'imposer un système non "dé-connectable" au citoyen. ? Un problème de droit constitutionnel.

Bruxelles devient la première grande ville internationale à bloquer la 5G, des dizaines de collectivités américaines ont adopté des lois afin d’empêcher ou restreindre le déploiement de la 5G pour des raisons de santé. L’Environmental Health Trust énumère la législation de 21 gouvernements locaux aux États-Unis.LIRE

Le maquis des offres et des pratiques des fournisseurs

Rapport 2018 du médiateur de l'énergie, rendu public mardi 14 mai : "le développement de la concurrence dans le secteur de l'énergie est une bonne chose, mais la recrudescence de mauvaises pratiques qui l'accompagne l'est moins". La couleur du vert en promotion.

L'indigestion guette les consommateurs qui perdent toute confiance. Le nombre de litiges est en constante augmentation. LIRE

Le compteur intelligent lui a coûté 

sept passages aux urgences de l'hôpital et de multiples examens pour arriver à cette conclusion :

Jeanine est devenue électrosensible.

elle a demandé à Enedis, certificat médical à l'appui, l'enlèvement du compteur.

Enedis reste sourd.

Son conjoint, est devenu insomniaque.

Comme de nombreuses personnes ayant basculées, elle va porter plainte.

un nombre croissant de scientifiques alerte

le problème de la 5G est similaire mais en pire par rapport aux premières générations de téléphone. En quoi la 5G diffère des précédentes générations ?

les opérateurs vont utiliser des fréquences nouvelles, des champs pulsés très très rapides, qui nécessitent énormément d'antennes. Le but des opérateurs, c'est que toute la planète soit couverte. L'impact sur la santé, c'est que l'être vivant, humain ou animal, n'est pas fait pour être exposé à des champs électromagnétiques pulsés. les cellules vivantes peuvent s'adapter à des expositions continues, mais le fait de passer en "on","off","on","off", à une vitesse extraordinaire, avec la 5G, nos organes ne vont pas arriver à s'adapter. Ce qui a été déjà démontré avec la téléphonie mobile, c'est un risque accru de tumeurs du cerveau chez l'adulte et certainement chez l'enfant. Il faut un certain temps pour faire un cancer, les gens qui utilisent le téléphone plus d'une demi-heure par jour, ont un risque accru de tumeur du cerveau. Il y a une rétention d'informations inadmissible. La 3G comme la 4G, étaient déjà dangereuses, il y a des effets plus immédiats que le cancer comme les effets sur le rythme cardiaque, sur la reproduction. Mais, l'individu peut contrôler son utilisation de portable, avec la 5G tout le monde sera exposé, vous pouvez décider aujourd'hui de ne pas avoir un téléphone portable, mais là ce qui est  nouveau, c'est qu'il faudra des antennes dans chaque rue parce que le champ de couverture sera plus faible que précédemment. A.SASCO médecin épidémiologiste.

Sur proposition d'un collectif d'élus Haut-Rhinois,

M. le Maire de Lapoutroie a décidé de prendre un arrêté demandant à ENEDIS et à ses sous-traitants de respecter le règlement sanitaire départemental. LIRE

Jeudi 4 avril, les milieux d’affaires tarnais avaient convié dans l’amphithéâtre d’honneur de l’Ecole des Mines d’Albi l’excellent Cédric Villani, député En Marche et mathématicien,
pour disserter sur l’économie numérique et la société du big data. Un groupe d’opposants à la Start-up Nation intervient, l'entendement et l'intelligence artificielle deux notions antinomiques. Quelles conséquences.

Toulouse un juge des référés a entendu  pour la première fois, les plaintes de personnes ne supportant pas le compteur Linky pour des raisons médicales. Le juge du Tribunal de Grande Instance a ordonné à Enedis de ne pas installer, contre leur gré, le compteur électrique dans les foyers de personnes électro hypersensibles. Cette décision représente pour les anti-compteurs communicants une victoire.

Il ne suffit pas de barricader son compteur, un employé d'un sous-traitant d'Enedis chargé de la pose de Linky en profite pour arrondir ses fins de mois en subtilisant quelques objets chez les particuliers.LIRE

Le Malade imaginaire… les compteurs électromécaniques ne savent pas compter, rien de tel qu'un compteur électronique communicant pour résoudre  la facturation. Voici l'avis de Corinne et Didier habitants de Mareuil-lès-Meaux LIRE

Violation de domicile, remplacement d'un système de comptage par un système de communication et à leur insu, "c’est une atteinte aux libertés publiques". affirme Marc Samson ancien juge à la cour d’appel de Colmar.LIRE

Proposition d'amendement sur le projet de loi  portant suppression de sur-transpositions de directives européennes en droit français ce qui permettra de modifier l’article L. 341-4 du code de l'énergie. Le projet de loi à venir sera examiné au second semestre 2019, amendement rédigé par le cabinet Artemisia LIRE

Nous ne sommes pas tous génétiquement égaux face aux effets des rayonnements non ionisants certaines personnes dites électrohypersensibles (EHS) peuvent déclencher un Syndrome d’Intolérance aux Champs ÉlectroMagnétiques (SICEM). Appel à témoignage pour projet photographies.

L’association française Robin des Toits, représentée par son président Pierre-Marie Théveniaud, pour son compte, demande tant aux industriels qu’aux pouvoirs publics :
• un moratoire quant au développement de la 5G et des
études d’impact sanitaire préalables ;
• une révision des normes sur des bases scientifiques
réelles en dehors de tout conflit d’intérêt avec les
opérateurs ;
• le développement de recherches indépendantes ;
• une vraie information dans les notices d’utilisation avec les vraies données techniques, les effets biologiques et sanitaires et les vraies recommandations
d’utilisation.
• des campagnes d’information au niveau national dans les différents pays,  notamment en direction des jeunes.

LOGOS_BarceloneCommuniqueRobin.jpg

Les habitants de la résidence

Saint-Roch de Vence s’étaient déjà opposés à ces compteurs électriques.

"C’est la troisième fois qu’ils viennent.

Les employés d’OK Service ne voulaient pas partir sans avoir posé des compteurs Linky dans notre résidence, alors que plusieurs d’entre nous leur répétaient à nouveau que "nous n’en voulons pas". Mais cette fois, un résident a fait un AVC ", déplore Brigitte Huré, habitante de la résidence Saint-Roch à l’Ara à Vence.LIRE

P HEROUX directeur de programme de santé au travail. CANADA

HEROUXfev19.jpg
Depuis cinquante ans il y a une bataille entre les physiologistes qui savent de quoi ils parlent et l'industrie qui veut maintenir des normes très élevées simplement pour faciliter le déploiement de systèmes commerciaux. En 2011 l'Agence Internationale de recherche sur le cancer nous dit qu'il y a une connexion entre l'exposition à long terme, les ondes cellulaires et le cancer, spécialement le cancer du cerveau. Tout le spectre électromagnétique apparemment est impliqué. L'industrie se réfugie dans l'ignorance et la négation. La plus grande expertise a été réalisée à Lyon, les ondes électromagnétiques sont associées au cancer entre autres. C'est le cumul qui pose problème. Techniquement on a les moyens de réduire les expositions de plus de 1000 fois, et il faut arrêter de se cacher derrière des normes thermiques du passé.
=====================================
L’industrie du sans-fil confesse :
Aucune étude n’a montré
que la 5 G est sans danger

En Gironde, Damien et Camille "contemplent" ce qui reste après l'incendie.  Le compteur Linky d’où le feu est parti avait été installé deux semaines auparavant et l’électricité avait été mise aux normes il y a deux ans.LIRE

Les compteurs Linky de nouveau en accusation

PARIS (Reuters) - Plus de 120 personnes demanderont mardi au tribunal de Paris des mesures conservatoires contre les compteurs électriques Linky "communiquants", en dénonçant notamment l'usage que la filiale indépendante de distribution d'EDF Enedis envisagerait de faire des données recueillies par ces appareils. De nombreuses procédures du genre ont déjà été lancées. Mais ce type d'actions, qu'elles émanent de collectivités locales ou d'usagers, n'a guère été jusqu'ici couronné de succès.

 

Les deux avocats des requérants espèrent franchir un premier pas vers une jurisprudence en faveur des consommateurs, si le juge des référés leur donne raison.

 

"Si cette action prospère, ce sera un moyen pour ceux qui ne veulent pas de Linky chez eux de se placer sous la protection de la justice", explique ainsi Me Christophe Léguevaques.

 

Me Léguevaques et son confrère Arnaud Durand comptent notamment mettre en avant le fait qu'Enedis envisage d'utiliser sur une grande échelle les données captées grâce à ces compteurs de nouvelle génération.

 

"Enedis est aujourd'hui un distributeur d'énergie mais ambitionne de devenir un courtier en information et un acteur du big data", explique Me Christophe Léguevaques.

 

Un aspect de son activité qu'Enedis fait miroiter auprès des investisseurs, soulignent les deux avocats, qui s'appuient notamment sur un document de présentation de l'entreprise et sur une décision de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

 

Dans le premier, Enedis souligne que si 35 millions de compteurs intelligents sont déployés en France, ils permettront notamment de recueillir, au rythme d'une mesure toutes les dix minutes, quelque 1.800 milliards de lignes de données par an et d'avoir une "vision 360 (degrés) du client".

 

INCERTITUDES

 

Dans sa décision du 5 mars 2018, la CNIL juge pour sa part "particulièrement intrusive" cette collecte de données "susceptibles de révéler des informations sur la vie privée des personnes concernées".

 

Selon les deux avocats, pour "communiquer" et recueillir ces données, Enedis utilise des "courants porteurs en ligne" (CPL) générant des radiofréquences situées entre 35 et 95 kHz, qui transforment le circuit électrique des clients en antenne.

 

Or, dans un avis de juin 2017, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande d'étudier la possibilité d'installer des filtres "permettant d'éviter la propagation des signaux CPL" dans les logements et fait état d'"incertitudes sur les effets sanitaires" des fréquences mises en oeuvre, font valoir les deux avocats.

 

Ils dénoncent enfin le fait que l'"évaluateur officiel" du compteur Linky, le groupe Capgemini, ait été en quelque sorte juge et partie dans cette affaire.

Cette entreprise de conseil dans la haute technologie a recommandé à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) de poursuivre le déploiement de ces appareils.

Mais elle s'est aussi vu confier en 2011 deux contrats liés au déploiement de Linky par ERDF, devenue Enedis en 2016 : l'un d'assistance à maîtrise d'ouvrage, l'autre de maîtrise d'oeuvre, expliquent Me Léguevaques et Durand.

Ils demandent notamment au tribunal d'enjoindre à Enedis de ne pas installer de compteur Linky chez leurs clients, de leur fournir une électricité exempte de tout courant CPL et de leur communiquer toutes une série d'informations, notamment sur la nature des données collectées par cet appareil. Emmanuel Jarry

(Edité par Sophie Louet)

Logophonegatetexte.jpg

Avec l’argent des consommateurs captifs, EDF/ENEDIS est devenu le premier annonceur publicitaire de France !

 

Comme vous l’avez constaté depuis début 2019 EDF/ENEDIS arrosent tous les médias de France de pleines pages de slogans publicitaires.

 

Next-up organisation pense que pour une meilleure compréhension il est absolument nécessaire de rajouter seulement quelques mots à ces pavés publicitaires.

 

EDF/€N€DIS PUB 2019 :

L’IDÉE, C’EST DE VOUS VENDRE MOINS D’ÉLECTRICITÉ

 

Merci de diffuser c’est salutaire, c’est dans l’air du temps, dire et faire faire exactement le contraire …

Nouvelle Mise en Demeure du SIEDA suite à l’incendie de Millau, une première en France COLLECTIF VALLON

Thierry Bridault, maire de Beuvry-la-Forêt instaure un arrêté municipal qui aura pour but de protéger ses habitants.

Un bruit dans son jardin.

Des ouvriers d'une entreprise privée entre dans son jardin avec un camion-nacelle, par le portail laissé ouvert, endommagent sa toiture et posent sur un poteau situé derrière sa chambre un concentrateur. Elle souhaite faire appel aux avocats qui centralisent les plaintes liées à ces incidents. 

Pierre-Yves Burlot,

maire de Rivolet questionne :

"Le bois n’est-il pas un matériau combustible qui n’a nullement la propriété ignifugeante ? A mes yeux, des infractions sont commises par Enedis et ses sous-traitants concernant le remplacement d’un compteur, puisqu’il se fait sur un support inflammable. Pour des raisons financières, les poseurs négligent de se mettre en conformité avec la réglementation préfectorale. Enedis devrait être appelée au respect de la loi".LIRE

Un élu très  remonté

contre des méthodes de voyou

Jacques Gouérou, a reçu des représentants d'ERDF. Une discussion "cordiale" assure-t-il, avec des élus de sa commune pour évoquer les nouveaux et controversés compteurs électriques "Linky" dits "compteurs intelligents". Pour autant, sa position, comme le demande une partie des habitants de sa commune, est  prudente et il a choisi de prendre un moratoire pour faire cesser l'installation de ces nouveaux équipements. Malgré cela des techniciens ont commencé la semaine dernière l'installation de ces compteurs Linky sur sa commune, sans, assure-t-il "ni prendre rendez-vous, ni l'accord du propriétaire". Une attitude qu'il déplore et dont il a demandé une explication à Enedis (ex-ERDF) (rien n’arrête celles et ceux qui apportent l’électricité chez nos 35 millions de clients)...  dans le département.

Peine perdue. "Soit il (Enedis) ne sait pas lire, soit il ne sait pas écrire, parce qu'il ne répond pas à mes courriers". Et, décidément, l'élu du Centre-Finistère ne mâche pas ses mots : "Leur seule réponse, après mon moratoire, c'est de faire un recours contre moi. C'est incompréhensible. Ils utilisent des méthodes de voyou".

Compteur/Capteur Linky
Informez-vous avant de le laisser s’installer chez vous.
Qu’est-ce que le Système Linky ?

Tout d'abord un capteur connecté, communicant, la version G3 du compteur Linky émet un Courant Porteur en Ligne (CPL). Le CPL G3 intègre un protocole de communication (IPV6) qui lui permet, en circulant dans le logement, de prendre le contrôle d’appareils électriques équipés d’un module de dialogue.
Il pourra par exemple repérer la connexion d’une batterie de voiture électrique et éventuellement facturer la TICPE (Taxe Intérieur sur les Produits Energétiques) qui pourrait lui être appliquée.
Il permettra l’application d’une tarification modulable chaque 1/2h, en fonction du prix d’achat en gros de
l’électricité par les fournisseurs, ce qui leur permettra de maximiser leurs profits. LIRE

le Linky doit-il passer en force sans s'embarrasser ?

5 000 plaignants réunis autour d'une action conjointe contre Enedis – la filiale d'EDF chargée de gérer le réseau de distribution d'électricité –, dans 22 juridictions.

Ce médecin rhumatologue se partage, depuis qu'il a pris sa retraite, entre Deauville (Calvados) et Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) Par un courrier péremptoire et agressif, Enedis m'a demandé de changer le vieux compteur des années 1940", se remémore-t-il. "J'ai appelé et ils m'ont installé très vite un Linky, sans rien me faire signer." Les ennuis suivent : après un AVC, Henri ressent à Biarritz "des céphalées intenses", qu'il n'éprouve pas dans son logement normand. 

Webmaster dans la région bordelaise, Sébastien, 44 ans, a déboursé 48 euros (de frais d'avocat) pour se joindre à l'action judiciaire collective. Par crainte des effets des ondes sur son fils épileptique et polyhandicapé de 11 ans, il refuse tout net ce nouvel appareil, certificat médical à l'appui. En Ardèche, Mélanie, 31 ans, mère, elle aussi, d'un petit garçon de 3 ans atteint d'une forme rare et sévère d'épilepsie, refuse également de se voir imposer un Linky à la fin 2019. "Au printemps dernier, relate-t-elle, nous sommes allés en vacances en location dans le Gard, dans un ensemble de maisons individuelles équipées de compteurs Linky. Ça a été l'enfer : mon fils faisait trois crises par nuit. On a porté plainte de façon préventive." le Linky doit-il passer en force sans s'embarrasser des récalcitrants ? Ni même d'une simple politesse, à en croire certains témoignages ?

Faire reconnaître l’électro sensibilité

Pour les générations actuelles et futures, Il faut sensibiliser les populations aux méfaits des ondes électromagnétiques cumulées.  On va droit dans le mur avec l’arrivée de la 5G. Qu’est-ce qu’on va devenir ?

 

Situation dramatique d’une habitante de Bréteil, âgé de 80 ans, qui vit depuis le mois de décembre sans électricité. En raison de son électro-hypersensibilité due à l'accumulation constante des sources de pollution, elle ne supporte pas la présence de son compteur électrique Linky.

Les symptômes de l’électrosensibilité naissante  acouphènes, crampes,  migraines, douleurs articulaires, fatigue, sensation de brûlures, vertiges…  

Le problème, c’est la technologie : nous refusons en bloc le choix du Linky.

"une telle pression sur les gens, est inacceptable", témoigne un élu.

 

"Nous exigeons simplement que la parole de nos concitoyens soit entendue, la propriété privée défendue, et l’intérêt citoyen respecté. C’est notre rôle d’élus", a  souhaité clarifier Bertrand Ivain, le maire de Saint-Bernard, au moment où s’ouvrait l’assemblée générale constitutive du Rassemblement d’élus pour les libertés citoyennes alternatives au Linky, la semaine dernière à Burnhaupt-le-Bas. Défendre la liberté de choix du citoyen contre l’installation obligatoire et systématique des compteurs communicants d’Enedis, c’est la raison première de l’association d’une vingtaine de maires, adjoints et conseillers départementaux du Haut-Rhin LIRE

Dans le hall carbonisé et noirci par les fumées, les propriétaires s’insurgent contre les compteurs Linky : "Ils les ont posés l’an dernier en 15 minutes. Mais vous voyez, l’installation électrique est ancienne et ils posent de nouveaux compteurs dessus, aussi vite, alors qu’ils produisent une forte alimentation électrique. Avant, cela fonctionnait très bien. De toute façon, il y a déjà eu un incendie à cause de ces compteurs sur Millau".

"Un artisan m’a expliqué que si les soudures sont mal faites, il y a des étincelles. En 15 minutes, ils ont posé tous les compteurs des appartements, c’est fait trop vite", déplore une propriétaire qui, ce matin, faisait le tour de son logement dédié au tourisme. LIRE.

On ne peut obliger personne

Dans le dossier qu’elle monte, la présidente de l’amicale compile les griefs. « Normalement il doit se passer 45 jours entre l’envoi du courrier et l’installation effective, ce n’est pas le cas. Regardez celui-là, il ne s’est passé que quinze jours ». Et de marteler que le compteur Linky « ce n’est pas obligatoire, il n’y a rien d’écrit dans la loi ». Face aux techniciens et même à la police municipale intervenue la semaine dernière, elle agite le vœu adopté par le conseil municipal de Vitry il y a un an. A travers lui, la municipalité demande notamment au sujet de Linky une « information complète », des « débats contradictoires » et une installation effectuée « avec une autorisation explicite des usagers ». C’est le contenu de ce vœu que la 1re adjointe au maire Jean-Claude Kennedy Cécile Veryrunes-Legrain a rappelé mercredi à l’entreprise Enedis, reçue en mairie.LIRE

 

Par un jugement du 13 Novembre 2018, publié le 15 janvier 2019,  le Tribunal Administratif du Lazio (Rome) a condamné l’Etat italien, l’obligeant à une campagne d’information sur les risques sanitaires liés à l’utilisation des téléphones portables et sans fil. L’Etat italien n’a pas fait Appel de cette décision.

 

Le Jugement invoque, dans ses motivations, les effets sanitaires provoqués par l’utilisation des téléphones portables et sans fil, et donc les risques à court et long terme sur la santé tels que décrits par la littérature scientifique, notamment sur les jeunes et sur les enfants, ainsi que sur les mesures indispensables à adopter pour leur utilisation. Il insiste également sur les risques environnementaux.

 

La campagne d’information et d’éducation, objet de la condamnation citée, doit être mise en œuvre dans un délai de six mois à compter de la notification en utilisant les moyens de communication les plus appropriés pour assurer une large diffusion des informations qu’elle contient.

 

La question du pourquoi de l’omerta française sur le sujet, de la résistance au droit à l’information, que ce soit par les pouvoirs publics ou par des institutions comme l’Education Nationale, se pose de manière encore plus crue au regard de cette décision d’un Tribunal Administratif italien. LIRE

Un sinistre s’est déclaré dans le hall d’un immeuble situé au 12 rue des Cordeliers, à Millau.

l’installation électrique est ancienne et ils posent de nouveaux compteurs dessus, alors qu’ils produisent une forte alimentation électrique. Avant, cela fonctionnait très bien. De toute façon, il y a déjà eu un incendie à cause de ces compteurs sur Millau".

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) est le réseau téléphonique fixe historique .

Il constitue un bien national, prêt à être bradé vers les intérêts privés ou abandonné sous prétexte d’archaïsme.

La disparition prochaine des lignes fixes va encore aggraver la situation des personnes déjà électrohypersensibles et peut à terme poser des problèmes de sécurité : en effet , sans électricité le téléphone derrière les box ne fonctionne plus et les antennes-relais  cessent rapidement d'émettre.

 

Robin des Toits propose contre un tel abandon une cyberaction mise en ligne en décembre 2018.

Cette pétition, envoyée au directeur de l'ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes), prendra fin le 28 février 2019.

 

Merci de la soutenir et de la signer en cliquant sur le lien ci-dessous :
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/pourlemaintiendureseautelephoniquef-2670.html

Denis W  constate qu'un sous-traitant d'Enedis (a qui il avait signifié son refus de pose d'un système linky) installe ce nouveau compteur. Il demande le re-branchement de son compteur d'origine…LIRE

Bonjour à Tous les habitants de Balschwiller

et environs (parce que les ondes ne s’arrêtent pas à la limite du ban communal)

Voilà le nouveau sapin de Noël, plus haut que celui de Strasbourg (33m), que la commune s’apprête à installer dans notre village et, autant le dire tout de suite, ce mât et les émetteurs qui vont avec sont des cadeaux pour le moins empoisonnés !

Ce n’est d’ailleurs que le début, car s’il est prévu pour la 4G dans l’immédiat, ce qui n’est déjà pas sans conséquences, rien n’empêchera, demain, d’y installer

la 5 G.

Et cela craint …

4G, 5G, four … ce sont les mêmes ondes !

Le principe du four a été découvert par hasard lors de la seconde guerre mondiale, en essayant des radars fonctionnant aux micro-ondes électro-magnétiques pour détecter les avions dans le ciel.

 

(Il ne viendrait à l’idée de personne de mettre la main

à l’intérieur de l’appareil en marche, fort heureusement, car il retirerait sa main cuite).

 

Toute matière organique qui se trouve à proximité sera donc impactée, votre chien, vos enfants, vous-même. Bien sûr on ne sera pas cuit sur place, mais nos molécules d’eau (70% en moyenne du poids du corps) seront excitées d’une manière déraisonnable propre à engendrer des dysfonctionnements métaboliques. OKsanté.LIRE

Un couple fait construire une maison sur la commune d'Orgnac-l'Aven dans le sud Ardèche. Il refuse le compteur Linky. Un bras de fer s'installe avec le distributeur d'électricité Enedis.

En priorité pour des raisons de santé car le couple se déclare sensible aux ondes. La maison a été entièrement équipée en filaire afin de limiter le plus possible la circulation des ondes. Le couple demande un compteur classique non communiquant.

Enedis déclare quant à lui ne posséder plus que des compteurs Linky. D'ailleurs la phase de déploiement dans la commune de ces nouveaux compteurs est prévue très prochainement en 2019.

Les deux parties campent sur leurs positions et la situation s'enlise. Le couple est privé d'électricité pendant deux mois. Le courant revient car un électricien est venu brancher à l'intérieur de la maison le compteur électrique du chantier. Nicolas Ferro LIRE

 « Je rappelle que Enedis s’est engagée à respecter la volonté des personnes et cet engagement, à ma connaissance, est tenu.

Je l’ai constaté à plusieurs reprises.

Il faut mentionner que la ville de Paris  a obtenu d’Enedis de respecter et faire respecter par ses sous-traitants, la volonté des personnes de refuser l’installation de compteurs Linky.

Ce droit de refus concerne les personnes ayant leur compteur dans leur logement comme celles qui l’ont à l’extérieur. Ceci afin de ne pas placer les usagers dans une situation d’inégalité.

D’ores et déjà, il est possible de refuser le stockage des données de consommation en local dans le compteur ainsi que le transfert de ces données dans le système d’information d’Enedis.

Ces possibilités, qui privent le compteur de ses fonctionnalités, en font un compteur classique, ou presque, ce qui est une bonne chose. Nous avons obtenu cela, tous ensemble, à force de réclamations sur le terrain des données personnelles. Il faut donc continuer à se mobiliser.» Blanche Magarinos-Rey 

propos recueillis par D.ROUCOUS LIRE

Un couple qui réside dans un hameau de Ploufragan, près de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) a vu son coffret électrique prendre feu suite à l’installation d’un boîtier Linky.

 

Philippe s’est fait son opinion : pour lui, le manque de formation des poseurs est en cause. Par principe, il refuse désormais qu’un nouveau boîtier Linky lui soit imposé.

Contactés depuis par le collectif anti-Linky qui s’est constitué à Ploufragan, Philippe et Annie témoigneront de leur mésaventure à l’occasion d’une réunion publique. « On n’en fait pas notre combat mais je n’aime pas qu’on me prenne pour un imbécile ! »

Jeudi 8 novembre a eu lieu à la MJC de Villé une réunion publique concernant les compteurs Linky. Il me semblait important d'y assister, surtout que Villé va bientôt changer de régie (au 1/1/2020).

Je m'attendais à trouver "deux pelés et trois tondus", mais à mon grand étonnement, la salle était pleine à craquer (200 personnes au minimum). Mais un seul maire de la vallée ! Vu la foule, c'est sûr, ils viendront la prochaine fois. Les deux présentateurs du collectif "Linky non merci - Bruche Piémont" ont été convaincants dans leurs explications.  J.L.BOEHLER

chaletten918a.jpg

DANS LE LOIRET

À La Haye, début novembre 2018.

De nombreux oiseaux  sont spontanément tombés morts dans un parc. Vous n’en avez probablement pas beaucoup entendu parler, car il semble que garder le silence était le plan depuis le début. Mais quand environ 150 autres oiseaux sont morts subitement, portant leur nombre à 297, certains ont commencé à y prêter attention.

Et si vous regardez autour de ce parc, vous avez peut-être vu ce qui se trouve au coin du toit face à l’endroit où ils sont morts : un nouveau mât antenne 5G, ayant servi à faire un essai, en liaison avec la gare, pour voir si la portée était grande et si l’équipement ne produisait aucune nuisance sur et autour de la station.

Mais la nuisance s’est effectivement produite. Immédiatement après, des oiseaux sont tombés morts des arbres. Les canards qui nageaient à proximité semblaient aussi réagir très étrangement ; ils plongeaient tous ensemble la tête sous l’eau pour échapper à la radiation tandis que d’autres s’envolant, atterrissaient dans la rue ou dans le canal.

Encore une fois, près de la station Holland Spoor, presque au même moment où a été testé un mât émetteur de 5G, ces animaux sont morts.

Aucune insuffisance cardiaque, avec le corps en bonne santé, aucun signe de virus, aucune infection bactérienne, un sang sain, aucun poison trouvé, etc., etc., la seule explication raisonnable est que cela vient des effets des nouvelles micro-ondes 5G sur le cœur des oiseaux ! LIRE en anglais…

Bovel, le 17 octobre 2018

 

 Mesdames et Messieurs les député(e)s, cher(e)s collègues,

 

  Comme vous le savez, nombre de maires, proches de leurs concitoyens et soucieux de leur liberté, ne réduisent pas leur sens du devoir à la lettre des dispositions du Code des Collectivités Territoriales.

Aussi s'efforcent-t-ils de faire entendre la voix de leurs concitoyens et la force de leurs convictions avec des ressources parfois modestes, en restant dignes face aux influences qui pèsent sur eux, à une époque où le citoyen, démuni et saturé, est malheureusement contraint de remettre si souvent sa liberté de penser et d'agir entre les mains de ses élus, en lesquels il espère pouvoir garder sa confiance.

 

 

 Mais je viens également de prendre un arrêté municipal, le 10 octobre 2018, dont l'objet est la prévention des risques en matière de sécurité incendie, de protection des personnes et des biens. Vous comprendrez que je ne puis attendre que notre commune soit le théâtre d'un dommage irréparable, pas davantage que ne le fait l’État lorsqu'il nous demande de simuler des attaques terroristes en entraînant les élèves à se dissimuler qui sous une table, qui dans un placard, en vue d'une improbable menace terroriste sur un village de quelques centaines d’habitants, et sans attendre qu'elle soit effective.

La liste de ces précautions, plan de sauvegarde, réserves incendie, aménagement de la voirie, proscription de la wifi dans les classes maternelles... est longue. Principe de précaution donc, préalable à tout dommage avéré, mais dont bien souvent on dénie la compétence au modeste élu local aux motifs que l'ordre public n'a pas encore été, de facto, atteint ou que les risques ne seraient pas statistiquement incontestables.

Les responsabilités qui nous incombent, nous, maires, ne sauraient être compatibles avec une organisation du déploiement des compteurs communicants qui ferait exception aux réglementations qui encadrent le respect des conditions de sécurité.LIRE

"Les compteurs n'explosent pas", selon Enedis

"Nous attendons les résultats de l'enquête, répond un cadre de permanence chez Enedis Centre-Val de Loire. C'est peut-être le disjoncteur du tableau de comptage qui a pris feu et non le compteur lui-même." "Les compteurs ont été testés en laboratoire et ils n'explosent pas, il n'y a pas d'effet de souffle", ajoute l'entreprise.

Un compteur électrique Linky a pris feu et entraîné un incendie dans un pavillon du Loiret, samedi 13 octobre. "C'est l'explosion du compteur qui a provoqué l'incendie", affirme le commissariat de Châlette-sur-Loing (Loiret). Le compteur nouvelle génération avait été installé une quinzaine de jours plus tôt. L'incendie n'a pas fait de blessé mais il a fortement endommagé le pavillon, occupé par un couple de retraités, qui a été relogé chez son fils. source AFP

Un technicien d'Enedis va un jour frapper à votre porte pour vous proposer d'installer son nouveau compteur électrique, le fameux Linky. Parmi les diverses inquiétudes, voire résistances que soulève le boîtier fluo, une question revient souvent : sa pose est-elle gratuite ? Sur le moment, oui, vous n'aurez rien à débourser et ne recevrez pas de facture. Mais à un moment donné, une contribution vous sera bel et bien prélevée...

La cinquième génération 

L’industrie s'intéresse de très près aux ondes millimétriques, peu utilisées et peu réglementées. NTT Docomo et Verizon travaillent sur la bande des 28 GHz, tandis que Nokia étudie la bande des 73 GHz.

L’UIT, l’agence des Nations unies chargée des technologies de l’information et de la communication, se penche sur la technologie des téléphones portables, des tablettes ainsi qu'à tout objet connecté. Si pour certains la vitesse de connexion est primordiale, pour d'autres, il est urgent d'avertir le grand public que la 5G implique un système de "réseau de phase".

Aujourd'hui, les smartphones fonctionnent à la puissance d'environ 2 watts. Ce sera le cas pour les téléphones 5 G mais il peuvent comporter un ensemble de 64 antennes pour suivre la tour d'émission/réception la plus proche et la viser avec un faisceau focalisé. La puissance du faisceau pourra atteindre 20 watts dépassant largement  la limite de sécurité de la FCC (Federal Communication Commission).

Les stations de base doivent être très proches les unes des autres - à 100 mètres l'une de l'autre dans les villes - et elles doivent envoyer leurs signaux à l'intérieur des maisons et des bâtiments. Et la seule façon de le faire économiquement est avec des réseaux échelonnés et des faisceaux focalisés qui visent directement leurs cibles. Qu'est-ce qui arrivera aux oiseaux qui volent à travers les faisceaux, la FCC ne le dit pas. Et qu'arrivera-t-il aux travailleurs des services publics qui grimpent sur les poteaux de services publics et travaillent à côté de ces structures tous les jours? Un faisceau de 30’000 watts ferait cuire un oeuf ou un oeil à une courte distance.LIRE

Laurent a été embauché comme poseur de compteurs électriques intelligents. Les deux ont été formés dans des conditions déplorables et ont déposé une plainte.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/travailler-une-arnaque

L'EXPRESSION DU JUSTE

DANS LA VOLONTE DEMOCRATIQUE

Pour faire face aux procédures à répétition que la Préfecture et Enedis paraissent décidés à lancer contre ses arrêtés, et pour aider à la prise en compte par le Parquet des plaintes qu'elle a déposées à plusieurs titres contre Enedis et sa société prestataire pour la pose des Linky, la commune de Sain-Bel (Rhône) a décidé de confier sa défense à un avocat. Demander également aux administrés ou simples concitoyens qui subissent,  harcèlement téléphonique et menaces, qui constatent des violations de propriété, de porter plainte systématiquement à la gendarmerie.lire

Le collectif Saône-Beaujolais qui lutte contre l’installation à marche forcée du très controversé compteur Linky a parfaitement réussi son pari. Jeudi soir 20 décembre le public est venu en nombre, entre 300 et 400 personnes, au théâtre de Belleville pour débattre avec la députée européenne Michèle Rivasi. La réunion a été d’une grande intensité citoyenne avec des participants motivés et réactifs. Loin d’être des consommateurs acteurs les usagers sont forcés, le plus souvent avec brutalité et mauvaise foi d’accepter la pose du compteur contre leur assentiment et sans être correctement informés. Si la Loi fait obligation à ENEDIS de poser le Linky elle ne comporte pas d’obligation de ce type faite aux usagers. En France l’évaluation n’a pas été faite par un organisme indépendant, comme cela l’a été ailleurs en Europe, mais par une société liée à ENEDIS. En Allemagne où les choses se sont faites en conformité avec la directive européenne, le compteur communicant n’est obligatoire que pour les industries mais pas pour les particuliers.

COMMUNIQUÉ DU 03/12/2018

Réseau des collectifs Stop linky

 

Les collectifs Stop Linky (plus de 1000 dans la France entière) constituent un mouvement sans étiquette politique.

 

Pour autant, et nous pouvons le vérifier dans toutes les réunions que nous organisons, nos débats amènent toujours à l’expression de choix de société, contre l’espionnage généralisé, pour la préservation de la santé de toutes et tous et le libre accès à l’énergie, dont nous voulons maîtriser la consommation de façon démocratique, écologiquement responsable et solidaire.

 

Face à notre détermination à refuser l’installation des Linky et à celle d’engager un véritable débat sur l’énergie, le pouvoir actuel et Enedis, son bras armé dans la distribution d’électricité, nous ont, jusque-là, opposé une fin de non-recevoir.

 

Au contraire, l’actuel projet du gouvernement est de privatiser Enedis, société pourtant en position de quasi-monopole. Cela aboutirait à l’enrichissement abusif d’une société privée au détriment des usagers (comme c’est par exemple le cas dans le domaine autoroutier).

 

Le même plan prévoit une nationalisation totale du secteur nucléaire, celui-là invendable, de façon à faire financer par l’impôt (donc nous !) les énormes charges à venir liées au démantèlement des centrales nucléaires actuelles et à la construction de nouvelles (de technologie EPR, toujours pas opérationnelles, ni à Flamanville ni en Finlande).

 

La tentative d’imposer à tous les foyers un compteur Linky est justement liée à ce programme nucléaire. Le but est de nous contraindre à une consommation d’électricité croissante dans l’avenir (du fait des voitures électriques et autres objets connectés) sans aucune considération pour le changement climatique.

 

Comme le mouvement des gilets jaunes le porte aujourd’hui, nous réclamons une autre politique gouvernementale qui respecte les droits des citoyens et permette d’organiser, enfin, des débats démocratiques et décisionnels sur les choix du pays.

Sain-bel - compteurs électriques Linky, épisode V : la municipalité dépose plainte contre Enedis

Sain-Bel a déposé plainte contre Enedis, qu'elle estime avoir bafoué le dernier arrêté municipal pris le 23 octobre dernier.

ll instaurait un moratoire dans les remplacements des anciens compteurs électriques par les compteurs"communicants" Linky. Cette fois, c'est la municipalité de Sain-Bel qui attaque.

 

 

Toujours sur le  mode rouleau compresseur.

 Un premier arrêté suspendu en référé

Pour mémoire, un premier arrêté municipal, pris en juillet interdisait ce remplacement sans l'accord écrit de l'usager, mais il avait été suspendu début octobre par le juge des référés de Lyon.

 La commune a alors pris un nouvel arrêté le 23 octobre dernier, portant suspension temporaire pendant un an d'implantation dudit compteur et Enedis aurait fait fi de cette volonté de la commune de refuser les compteurs communicants Linky sur son territoire. La commune qui s'attendait à être de nouveau attaquée en justice sur cet arrêté, a finalement devancé son adversaire, ayant constaté que l'installateur mandaté par Enedis avait quand même remplacé à son insu, deux compteurs appartenant à la municipalité.

"non contente de ne pas respecter le moratoire d'un an, instauré par ce nouvel arrêté, commente Serge RIVRON, premier adjoint au Maire, Enedis a ordonné le remplacement d'un compteur dans un appartement de l'école Jules-Chauran et celui d'un feu de circulation, quai de la Brévenne"     

SAINT BEL

CONTRE-ATTAQUE

"L'installation du compteur Linky doit devenir un coût, une charge et non plus une source de profit pour Enedis." l'association Stop Linky 88  mobilise les Vosgiens depuis de nombreux mois contre le nouveau compteur électrique mis en place par  la filiale d'EDF.

 Associations et élus estiment que le compteur Linky peut être non seulement dangereux pour la santé en raison du CPL nocif, mais également permet à Enedis de collecter des informations sur la vie privée des utilisateurs, qui peuvent être utilisées ou revendues par Enedis. . L'association Stop Linky 88 entend "ne pas multiplier à l'infini les recours mais définit une stratégie unique et centrale permettant de frapper Enedis au cœur de sa seule préoccupation : le profit".

Stop Linky 88 a chargé deux avocats, Me Catherine Faivre et Me Julien Fouray d'élaborer une action d'envergure et commune. Une réunion publique sera donc organisée le jeudi 22 novembre 2018 à 20 h, dans l'amphithéâtre de la faculté de droit d'Epinal. Il y sera présenté le "link action", le combat qu'entendent mener les opposants au compteur communicant. LIRE

À l'Organisation des Nations Unies, à l'OMS, à l'Union européenne, au Conseil de l'Europe et aux gouvernements de tous les pays,

Nous soussignés, médecins, scientifiques, et membres d'organisations environnementales de (x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération)

y compris depuis les satellites spatiaux.

En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l'exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s'ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l'environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l'environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international.

 

 Ce que la plupart des gens ignorent, c'est que cette nouvelle réalité entraînera aussi un changement environnemental sans précédent à l'échelle planétaire. Il est impossible d'imaginer la densité prévue des émetteurs de radiofréquences. Outre les millions de nouvelles stations de base terrestres 5G qui seront installées et les 20 000 nouveaux satellites qui seront lancés dans l'espace, 200 milliards d'objets émetteurs, selon nos estimations, feront partie de l'internet des objets d'ici 2020, et un billion d'objets quelques années plus tard. Il y a eu un déploiement commercial de la 5G à basse fréquence et à faible débit au Qatar, en Finlande et en Estonie mi-2018. Quant au déploiement de la 5G à très hautes fréquences (ondes millimétriques), il devrait commencer dès la fin 2018.

Malgré un déni généralisé, nous disposons déjà de preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences (RF) est nuisible à la vie. Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l'ADN, aux cellules et aux organes d'une grande variété de végétaux et d'animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne

– le cancer, les maladies du coeur et le diabète – sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10 000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture.

Si les plans de l'industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, pas un mammifère, pas un oiseau, pas un insecte et pas un brin d’herbe sur terre, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l'on connaît aujourd'hui. Toutes les issues de secours seront barrées.

Ces plans pour la 5G risquent d'avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.LIRE

Le choix d'un minimum de connexion avec le monde digital

Docteur B.LISSONDE. "Je suis propriétaire d'un téléphone fixe c'est bien suffisant. Je crois que c'est dans les livres qu'on puise notre histoire. Les objets, les usages structurent l'esprit humain et particulièrement celui des plus jeunes.

Les jeunes ont maintenant très vite accès à tout, résultat ils vont très vite, trop vite, ne retiennent rien, ils commencent à avoir de grosses difficultés en orthographe, des difficultés d'attention, de mémorisation, on craint pour l'avenir de notre jeunesse qui ne lit plus".

UNE PETITE COMMUNE TARNAISE SOUS LE ROULEAU COMPRESSEUR D’ENEDIS

S’attaquer à beaucoup plus petit que soi, c’est se rassurer sur sa force et n’avoir plus qu’à jouer sur la peur quand on se sait illégitime.

Le 3 Avril 2017, le Conseil municipal d’Appelle (81700), ), commune

tarnaise de 68 habitants, prend une délibération refusant le déclassement des compteurs d’électricité existants et interdisant leur élimination en vue de leur remplacement par des compteurs de type “Linky”. Un recours gracieux pour l’annulation de cette délibération, déposé un an après par Enedis et rejeté implicitement, Enedis introduit alors une requête en contentieux auprès du Tribunal Administratif de Toulouse. Par ordonnance de ce Tribunal, la requête d’Enedis est rejetée. Et le 12 Octobre 2018, nouvelle requête d’Enedis, qui sera traitée par la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux.

 

Le Maire a 15 jours, à partir du 18 Octobre, pour envoyer un mémoire en défense, qui devra obligatoirement être présenté par un avocat à l’audience du 19 Novembre. Une aussi petite commune n’a, a priori, pas les reins financièrement assez solides. Enedis agit donc en punition, en s’attaquant à elle, espérant faire peur et endiguer le légitime mouvement de plus en plus massif, des communes comme des particuliers, à l’encontre du déploiement antidémocratique des capteurs Linky.

 

ENEDIS préfère utiliser l’argent des usagers en procédures judiciaires, engorgeant les tribunaux, plutôt que l’employer à améliorer la qualité et la fiabilité du produit électricité, ce  qui est censé être son cœur de métier.

 

Cet acharnement et autres méthodes d’Enedis, toutes à son grand déshonneur, ne peuvent que soulever contre elle l’indignation du plus grand nombre.

 

L’association Robin des Toits, à laquelle s’associe le Collectif Stop Linky Tarn Sud, apporte tout son soutien à la commune d’Appelle, ses élus et administrés.

Acronyme ERL

 

En développant des euphémismes il est possible d'annihiler crainte et résistance sociétale. Le lexique peut s’inscrire dans une logique à la fois informative et manipulatoire. Les mots impactent la société dans son intégralité tant ils conditionnent la façon de percevoir les échanges et les rapports humains.

L'association environnementale NextUp souligne : L'ERL est une nouvelle source d'immixtion de pollution radiative HF Micro-ondes dans les lieux de vie qui engendre l'affaiblissement général de la population, notamment des personnes âgées, des malades, des femmes enceintes, des bébés et des enfants. Or les stratèges de la dircom de la SA ENEDIS ont décidé de changer l’acronyme d’ERL qui devient Emetteur Radio Local (syllogisme porteur avec radio locale libre).

Comment rester connecté, les combinés branchés à de simples prises téléphoniques ne sonneront plus, trop coûteux.

Abandon du téléphone analogique (basculement du RTC vers l’IP (Internet Protocol)) qui fonctionne depuis plus de 50 ans à partir des lignes téléphoniques en cuivre et a prouvé sa robustesse et sa fiabilité. Un téléphone branché sur une ligne RTC fonctionne même en cas de panne d'électricité. Les nouveaux équipements nécessitent tous une alimentation électrique. Ce qui peut poser des problèmes pour les services d'urgence.

 

 

"Mon domicile doit se situer dans une zone couverte par le réseau mobile mais ma santé ne me le permet pas".

" Je ne peux plus accéder à mes messages ni appeler certains numéros, ma  téléalarme et téléassistance ne fonctionnent pas".

"L’appareil fourni avec la box est doté d’une carte SIM. En cas d’intempéries et de coupure de courant ou de panne Internet ce téléphone ne fonctionne plus et il n’y a aucun moyen pour signaler la panne ou alerter les secours".

Pour rester connecté avec le nouveau système il faut avoir une box allumée en permanence, ce qui pose problème pour les personnes électro-sensible et les personnes qui coupent internet durant la nuit pour ne pas perturber leur sommeil.

Xavier bossait pour une entreprise de télécommunication, sans doute peu sensible aux problèmes d’électrohypersensibilité…

Le 6 juin 2013, Xavier se trouve donc à son poste attitré lorsqu’il fait un malaise. Pourquoi à cet instant-là ? Peut-être la dose d’ondes a-t-elle été plus importante que d’habitude. Selon François Lafforgue, avocat du plaignant, s’est tenue ce jour-là une réunion avec de nombreux commerciaux de la boîte, avec leurs ordinateurs reliés via wi-fi et leurs téléphones portables. « Mon client ne participait pas à cette réunion, mais il était installé à côté, sur le même « open space ». »

le tribunal a estimé qu’il existait « un faisceau d’indices précis et concordants » et qu’il y avait « lieu de reconnaître le caractère professionnel de l’accident du travail du 6 novembre ». La CPAM devra donc prendre entièrement en charge cet accident. Cette décision devrait « ouvrir une brèche pour les EHS », qui pourront se prévaloir de ce jugement, estime Me Lafforgue. L’avocat défend par exemple des personnes opposées au compteur Linky.

ARRAS

Le 22 février 2017, on lui a installé un compteur Linky.

Madame Gilberte MOREL a 84 ans, elle a conservé toutes ses factures d'électricité. Durant dix ans de 2007 à 2016 les montants oscillent entre 70 euros et 120 euros.

En mai 2017, elle règle 58.33 euros puis en octobre 2017, 409.94 euros. Les montants quadruplent. Enedis affirme que l'ancien compteur dysfonctionnait.

Sur 35 millions de compteurs électromécaniques combien dysfonctionnent ?

En attendant, on lui a coupé le courant depuis début août, madame MOREL, refuse de payer de tels montants.   

Le compteur électrique « LINKY » communicant

fait toujours autant polémique.

Pourquoi calomnier des citoyens opposés à un projet d’installation de compteurs communicants intelligents électriques ? Décidément le courant ne passe pas…

Ne serait-il pas plus constructif de répondre aux questions des citoyens en toute honnêteté, de débattre avec eux sur les problèmes posés par ces compteurs et les méthodes illégales employées par ENEDIS pour obliger les usagers à accepter ces appareils ?

Aucune personne n’a été outragée, injuriée et diffamée durant la conférence du 25 mai 2018, comme indiqué dans la lettre du Président des maires du Haut-Rhin qui a été envoyée à l’ensemble des maires sans aucune vérification au préalable de ce qui s’est réellement passé ce soir- là. Cette affaire prouve ce que sont capables de faire certains humains…Lire

Un  incendie ravage

une agence immobilière à Royan

"On a eu un changement de compteur qui s'appelle le linky il y a six mois est-ce en relation ? Une voisine m'a dit qu'elle avait eu un gros problème avec linky également"

« Intéressés » est bien le mot, car, cha¬cun dans leur spécialité, ils tirent intérêt de nos données. C'est-à-dire des infor¬mations personnelles que, le plus souvent à notre insu, nous leur donnons et que, dans un but sécuri¬taire ou commercial, ils vont utiliser en les conservant, en les exploitant ou en les revendant. Ce n'est pas la solitude qui peut inquiéter, mais plutôt le nombre de personnes informées de nos habitudes de vie et de consomma¬tion, et de ce que nous voulons conti¬nuer d'appeler notre vie privée, même si elle n'a plus de privé que le nom.

Tout cela, bien sûr, a des airs de parano un rien complotiste. Pourtant, il n'en est rien. C’est juste que cette forme de sur-veillance est déjà si confortablement ins-tallée dans notre quotidien qu'on peut fa-cilement l'oublier. Ainsi, dès que le réveil de notre iPhone sonne le matin, nous sommes géolocalisés. EDF, grâce à notre compteur Linky connecté, connaît aussi, au travers de notre consommation, nos habitudes matinales. Quand, ensuite, nous sortons dans la rue, les caméras de vidéosurveillance nous enregistrent, et, si nous prenons le métro à Paris, nous sommes tracés par notre passe Navigo. En voiture,…    Erik Emptaz

Dans son rapport du 7 janvier 2018 la Cour des comptes rappelle que la Directive européenne n’impose les compteurs Linky que si c’est avantageux pour le consommateur. Ce qui ne semble pas le cas selon les rapporteurs de la Cour et met donc Enedis et l'Etat français en infraction avec la directive européenne. 

Déjà 8 pays européens, s’appuyant sur cette directive, ont renoncé au déploiement de compteurs intelligents type Linky : Belgique, République Tchèque, Lituanie, Lettonie, Slovaquie, Portugal, Slovénie + l’Allemagne qui limite le sien à 15% des usagers (c’est également expliqué dans le rapport de la Cour des comptes pages 246-247).

Jeudi 6 septembre le conseil municipal de Val Buëch Méouge a décidé de procéder comme la ville de Bayonne en ce qui concerne la pose des linky (qui est programmée chez nous par ENEDIS de janvier à juin 2019)

Bayonne a en effet négocié avec ENEDIS pour que ne soient posés les compteurs que chez les personnes consentantes.

Mais une telle décision, même si elle était retenue par ENEDIS, ne résoudrait pas le problème de la pollution par les rayonnements électromagnétiques du système linky le long des câbles de toute l'installation électrique des logements.

La pétition présentée cet été aux habitants de VBM pour que le conseil municipal refuse la pose des compteurs est signée massivement. Cette action reste à l'ordre du jour. Un refus massif des compteurs, soutenu par la municipalité, pourrait non seulement préserver la vie privée, la santé, l'environnement et le porte-monnaie des habitants de VBM, mais aussi participer à la construction de la cohésion sociale de la commune.LIRE

Si vous ne souhaitez pas qu’un compteur Linky soit installé à votre domicile, que pouvez-vous faire ?
Nous vous invitons à écrire (de préférence en recommandé avec accusé de réception) à Enedis qui propose une adresse spécifique à l’attention des Bayonnais :


Enedis
DR Pyrénées et Landes
Rue Bergé
64990 Lahonce
Tél. 05 59 52 80 60

ALERTE SYSTEME LINKY.

les citoyens participent au tour de France

Rencontre à propos du compteur Linky organisée par le collectif Stop Linky Montélimar, absence remarquable et remarquée de représentants de la municipalité pourtant propriétaire originelle des réseaux de distribution et des compteurs. Absence également du député européen du cru, qui plus est homme de loi défenseur de l’environnement, qui aurait pu expliquer la signification profonde de la directive européenne de 2009 à laquelle se réfère ce programme d’installation de nouveaux compteurs dits «intelligents et communicants»

raccourcir le temps,

raccourcir l'espace

 

Nouvelle culture de l'immédiateté, la vitesse devient un nouveau facteur d'inégalité. Nous souhaitons être informés à chaque minute, peu importe la notion d'objectivité, pourvu que l'information soit présente. Le "soyons connecté" nous définit. La quantité d'information est telle, que nous sommes incapables d'assimiler le temps présent. Nous vivons dans l'illusion de tout savoir, mais restons superficiels et passons au "suivant". Surtout ne regardons point derrière nous, nous serions "ringards", n'oublions pas, les rapides vont triompher des lents...

Pouvez-vous........... suivre...

Le 7 juin 2018, l’Assemblée Nationale a voté pour l’interdiction du téléphone portable dans les écoles : Article unique L.511-5. « - à l’exception des lieux ou, dans les conditions qu’il précise, le règlement intérieur l’autorise expressément, l’utilisation d’un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges. »

 

Dr Faitg, anesthésiste et membre de L’ASEF, donne son point de vue sur cette loi et sur les risques sanitaires liés à l’utilisation du téléphone portable.

L’ASEF, impliquée dans une information claire et transparente sur les enjeux des polluants environnementaux, profite de cette occasion pour faire le point sur les enjeux de santé autour du téléphone portable.

Une loi satisfaisante pour la santé de nos enfants ?

Comme le rappelle l’exposé des motifs de cette proposition, le Président de la République s’est engagé pendant la campagne électorale à interdire le téléphone portable dans les écoles primaires et au collège. Nous vous invitons à parcourir quelques extraits ce document

OKsanté

Par Jupiter, cela va changer.

Nos représentants de toute obédience ne pourront que se faire un violent devoir démocratique en …. commençant par s’informer sur le Linky, autrement que par le biais de la pub de l’entreprise qui les installe, (absolument impartiale cela va mieux en le disant) et en refusant de s’en laver les mains façon Ponce Pilate … Quand on se veut élu responsable il est hors de question de rester ignorant face à un enjeu de société ou de se laisser influencer par des promesses ou des menaces de refus de subventions ...LIRE

 Sur les 7 milliards de Terriens, 5,1 milliards possèdent au moins un téléphone portable.

Les phénomènes d’addiction aux "smartphones"  prennent  de l’ampleur.

Utilisation excessive, coût économique important, interférence avec les activités scolaires ou personnelles,  montée  progressive du temps d’utilisation du téléphone mobile pour obtenir un même niveau de satisfaction, altération émotionnelle. "La disponibilité continue des individus, dans l’espace et dans le temps, a des conséquences sur l’addiction, le stress, les troubles du sommeil et la dépression notamment"  Agence nationale de sécurité sanitaire.

Mais certains ont compris, la résistance et  prise de conscience s'organisent.

Un couple d'Appaméens vit une triste expérience depuis octobre 2017 «Nous avions fait installer le compteur Linky en 2016. N'ayant pas pu le placer à l'extérieur, le sous-traitant l'a placé dans notre garage. Un an plus tard,  il y a eu une forte déflagration, suivie d'un incendie et d'importantes fumées. Le compteur a explosé et le feu s'est mis au tableau électrique !» Lire

À 53 ans, cet électricien posait des compteurs Linky pour le compte d’un prestataire de service d’Enedis (ex-ERDF) dans la région d’Aix-en-Provence. Il n’a pas tenu plus d’un an. En 2015, Enedis a lancé un appel d’offres. « Pour assurer les objectifs et tenir les délais, il n’y avait pas vraiment le choix », confie un syndicaliste d’Enedis Force ouvrière. Une trentaine de sociétés privées ont répondu présent et ont fourni la main-d’œuvre nécessaire. Elles sont aujourd’hui 80, et emploient au total 5000 personnes, indique Enedis à Reporterre. Thierry, lui, a été embauché en septembre 2016 par le prestataire Energy Dynamics, basé à Toulouse et qui opère sur une bonne partie du sud-est du pays. En même temps que lui ont été embauchés vingt autres « installateurs Linky ». « Mais pas que des électriciens, hein ! lâche Thierry, amer. Il y avait des maçons, des informaticiens, ou encore des étudiants qui n’avaient jamais travaillé. » LIRE

Naissance d'un collectif d"élus à Alizay. Il est devenu nécessaire de trouver une autre solution pour remplacer le système Linky.

Mareuil les Meaux un couple a souhaité obtenir le compteur Linky, mais depuis un an ils déchantent.

" Il  a été posé en juin 2017, les premières factures d'aout 2017 présentent des montants doublés"

Les tendances commencent souvent en Californie, se répandent à travers les États-Unis et fréquemment font le tour du monde. Ainsi en va t-il de la technologie sans fil et de la politique poussant son expansion sans contrôle à travers nos communautés. Les prochains jours signifieront peut-être un changement de politique à partir duquel aucun retour en arrière n’est possible. Les pompiers, toujours en première ligne lorsqu’il s’agit de santé et de sécurité, ont un message pour chacun de nous de par leur attitude proactive.

Une proposition de loi est en attente devant la législature de Californie qui sera débattue dans deux commissions le 28 juin. Si cette proposition devient loi le premier janvier 2018, presque toutes les tours de téléphonie cellulaire pourront être érigées sans aucun contrôle local exercé sur les entreprises de télécommunication.

Manque de transparence

Le médiateur regrette aussi le manque de transparence des acteurs sur leurs offres commerciales qui promettent parfois d’importantes économies pour le consommateur.

Enfin, sur le marché du gaz, dont les tarifs réglementés sont amenés à disparaître après une décision de justice en ce sens, le médiateur réclame la mise en place d’un "système de prix de référence" et "d’un fournisseur de dernier recours" pour protéger les consommateurs.

En avril, CDiscount, Total Spring (Total) et Engie ont été assignés en justice par l’association de consommateurs CLCV pour « pratiques commerciales trompeuses ». Selon l’association, les trois fournisseurs d’électricité promettraient des rabais plus avantageux que le montant réel des économies.

Les avocats de PRIARTEM assignent ENEDIS en référé en vue de la dépose

d'un compteur Linky

décision majeure attendue pour l’été 2018

il existe un risque d’inflation des tarifs suppose François Carlier : “Ce ne serait pas soudain ni énorme, mais cela pourrait ressembler à des petites hausses régulières justifiées entre autres par la pose de compteurs intelligents, ou par le développement des énergies renouvelables."

 action au congrès

des maires du tarn

Pres de 100 participants à la maison des associations de St Juery - salle comble !- et forte chaleur !

Gain de la soirée entre la buvette et les nouvelles adhésions : 820 euros. Merci à ceux qui sont venus aider

 

Vous avez reçu ou allez recevoir une lettre d'Enedis vous indiquant une date butoir pour accepter linky

ne bougez pas : C'est toujours de l'intimidation

Des habitants désemparés

les habitants de la cité Le Castellas

dans le 15e arrondissement de Marseille sont sans électricité et personne n'intervient ni le bailleur "la Phocéenne d'Habitation et UNICIL" ni la société Enedis qui a en charge les compteurs linky récemment installés.
 

 

ENEDIS EST UNE ENTREPRISE DE SERVICE PUBLIC ?

" Les gens seront encore plus impactés si l’on disparaît, prévient Yvan Yonnet. EDF a été vendue au privé en 2004 en annonçant une baisse sur la facture alors que cette libéralisation a entraîné une hausse des prix. Idem pour le gaz. Notre vision du service public est qu’il ne doit pas faire de bénéfices. Mais on rémunère des actionnaires avec les profits d’Enedis. En détruisant le service public, on détruit le dernier lien qui empêchait la pauvreté en France".

PARIS le 4 juillet

rassemblement devant le SENAT

Dans son article 62, le projet de loi Élan supprime les dispositifs d’information et de concertation :

  • Suppression du délai de deux mois imposé aux opérateurs pour les demandes d’autorisation d’urbanisme concernant les installations radioélectriques, après avoir déposé le dossier d’information auprès du maire ;

  • Réduction de deux à un mois le délai minimum qui leur est imposé avant de débuter les travaux lors de modifications substantielles d’installations radioélectriques, susceptibles d’avoir un impact sur le niveau de champs électromagnétiques émis par celle-ci, après avoir déposé le dossier d’information auprès du maire.

un malaise bien plus profond

une résistance, face à ce qui est considéré comme une arme participant à une spoliation des citoyens sur leurs données individuelles, doit être prise très au sérieux

«La pose d'un boîtier Linky peut entraîner une non-conformité entre l'installation électrique et le réglage de puissance du disjoncteur de branchement. Un risque qui doit être vérifié afin d'assurer la sécurité de l'installation», explique Promotelec. Le technicien qui installe un Linky ne vérifie pas si l'installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini.

Projet de loi « ELAN » et exposition aux champs électromagnétiques : non à la remise en cause de la loi Abeille !

grande action en justice coordonnée
Conférences de presse le 17 mai à Valence et Privas

Avec plus de 5000 plaignants répartis sur 23 tribunaux les inscriptions à la plainte portée par le cabinet MySmartCab et Corinne Lepage et soutenue par l'eurodéputée drômoise Michèle Rivasi se sont terminées le 29 avril.

Il s'agira de la plus grande action en justice coordonnée en France.

Dans la Drôme, plus de 410 dossiers ont été validés et plus de 110 en Ardèche. ENEDIS sera donc saisi en référé dans les deux tribunaux de Grande Instance de Valence et de Privas.

L'Association Stop Linky Drôme-Ardèche, qui accompagne l'action en justice depuis plusieurs mois se réjouit de la mobilisation : 

"C'est une vrai réussite, plus de 520 plaignants dans les deux départements sans compter les nombreux dossiers qui arrivent encore par voie postale c'est énorme. La Drôme et l'Ardèche sont de loin les départements les plus mobilisés de France contre les compteurs communicants et nous en sommes très fiers ! Cela montre que les citoyens ne sont pas dupes et qu'ils en ont "marre" des mensonges et des méthodes autoritaires d'ENEDIS.

Les plaintes seront également portées par des avocats locaux : Me Jean Yves Dupriez dans la Drôme

et Me Guillaume Reininger en Ardèche.

Nous vous convions à deux conférences de presse en présence de membres de l'Association, d'un avocat du cabinet MySmartCab, de l'avocat local et de plaignants :

- Jeudi 17 mai à 14h à Valence, à la maison de l'écologie, 44 avenue de Verdun
- Jeudi 17 mai  à 17h30 à Privas, au restaurant le Corentin, 2 Place de la république


Nous vous invitons également à une réunion publique ouverte à toutes et à tous pour tout savoir sur le LINKY organisée par la mairie de Livron et le collectif Questions Citoyennes Linky Confluence le jeudi 17 à 20h dans la salle Simone Signoret.

Bien à vous,

La collégiale de l'association

Stop Linky Drôme Ardèche

Le conseil municipal de Marçon a pris une délibération pour refuser le remplacement des compteurs électriques communaux par des compteurs Linky. Le maire explique pourquoi.

LE CAS GAZPAR

Nous tenons à attirer votre attention sur l’implication que pourrait avoir votre choix
en matière de compteur à télé-relève et/ou communicant. En effet, si certains modèles
permettent de sauvegarder des postes de techniciens et releveurs, d’autres peuvent au
contraire nuire à l’emploi (les élus du Bureau devraient le prendre en considération) car
pouvant être actionnés à grande distance grâce à des concentrateurs. Tel est notamment le cas du compteur Gazpar.
Ajoutons que certains modèles semblent pouvoir émettre à grande distance en plus de l'action du releveur, et que ses fonctionnalités ne sont pas clairement présentées par les équipementiers.
Aussi, nous tenons à souligner qu'en 2018, malgré le démarchage des sociétés Véolia, Suez et Sogedo, la Régie des eaux de la ville de Rodez n'a pas donné suite aux offres commerciales des compteurs à télé-relève automatique. Cette Régie met en avant la sauvegarde de l'emploi et lien entre les habitants et un territoire avec une technologie « autant manuelle que
possible ».

Les collectifs du Vallon et du nord-aveyron d'information sur les compteurs communicants.
Le collectif Stop-Linky Ouest-Aveyron.

Saint Fargeau Ponthierry 6 mai 2018.

Distribution de tracts par les bénévoles, en Synergie avec l'association nationale ADSE

Témoignage d'un heureux élu à LYON

Comme vous le savez peut être, j'ai fait partie des "heureux élus", chez qui les premiers compteurs Linky de test ont été posés en 2011/2012 (à l'époque, quelques quartiers de Lyon et quelques communes
du 37, dont la mienne, faisaient partie de ces tests).
Ma consommation électrique entre la pose du Linky et 2017 a été multiplié par 4, alors qu'en parallèle,

je remplaçais tous les équipements énergivores, des ampoules jusqu'au lave-linge, par des équipements neufs et non énergivores.

Je précise que nous nous chauffons au gaz et au bois, et non à l’électricité.LIRE

Physicien, eurodéputé, Paul Lannoye est une figure marquante de l’Ecologie politique en Wallonie comme en Europe
"Je ne suis ni électro-hypersensible, ni en situation précaire, ni opposé au progrès, si par progrès on entend amélioration des conditions de vie de tous dans le respect du monde vivant. Mais je suis très soucieux de l’avenir et de la santé de nos enfants et petits-enfants. Le compteur communicant - arrêtons de le dire intelligent - est un outil de contrôle des personnes, dangereux, intrusif et nocif. Son utilité est plus que contestable. J’ai la responsabilité et le droit de le refuser et de conseiller à tous de faire de même".

Paul Lannoye, Président du Grappe

Un élu est là pour porter la voix de la population. Il s’agit avant tout de demander à Enedis de laisser le choix de remplacer ou pas le compteur », insiste le maire de Blagnac, Joseph Carles

Nous sommes très satisfaits pour une famille du Carladez qui ayant construit une maison biologique, refusait le compteur Linky. Un bras de fer s’en est suivi avec Enedis et une importante médiatisation. depuis plusieurs mois la famille vivait avec un compteur de chantier, Enedis leur refusant l’installation d’un compteur traditionnel. À force de ténacité et de lutte, la famille a eu gain de cause et vient d’obtenir un compteur traditionnel, sans nuisances ! ». Comme on le voit, le Carladez est vraiment déterminé.

les organisateurs souhaitent « obtenir que les problèmes engendrés par le compteur Linky soient pris en compte par les autorités » et dénoncent « les menaces quotidiennes de l'entreprise Enedis, qui va jusqu'à installer des compteurs contre la volonté des usagers et en leur absence ».

UN EXEMPLE REPUBLICAIN

José Mercier Maire de Bovel, en Ille-et-Vilaine, ira jusqu'au bout, dit-il, dans le combat contre les compteurs Linky qui l'a fait connaître dans la France entière.

Conseiller municipal, citoyen et père de famille, je demande solennellement le retour sur la page de Promotelec de la mention du risque d'incendie, mais aussi le lancement d'une campagne officielle d'information sur les risques d'incendies du fait de la pose du Linky et enfin, je saisis mon avocat pour déposer plainte pour la mise en danger de la vie d'autrui délibérée que constitue la censure de la page de Promotelec. Promotelec (qui regroupe diverses grosses structures du bâtiment et de l'électricité… dont EDF et Enedis !) concernant les graves risques d'incendies causés par la pose des compteurs Linky, Promotelec a publié le 25 mai 2018 un communiqué de "mise au point", dénonçant une prétendue "désinformation"… tout en censurant discrètement dans le même temps sa propre alerte aux risques d'incendies.

 

Jean Gaubert, le médiateur national de l’énergie, a rendu deux avis, après avoir été sollicité par différents consommateurs, qui viennent critiquer le fonctionnement du compteur et son utilisation par les fournisseurs d’électricité. Peut-on baisser la puissance d’électricité d’un consommateur à distance sans le prévenir via le compteur Linky ? Est-ce normal qu’il rende obsolète certaines options proposées par EDF ? LIRE

Les réseaux sociaux finissent par construire une réalité sociale alternative.

Cela pose des problèmes de santé publique, notamment chez les plus jeunes qui sont sans cesse soumis à des images de leurs amis montrés sous leur meilleur jour et ont une vision déformée de la normalité. Cela pose aussi des problèmes de polarisation :

les réseaux sociaux ont tendance à mettre en avant les comportements extrêmes, ce qui pose un troisième problème, cette fois-ci démocratique, car cela influence l'opinion.

Pour quelle raison un installateur de compteurs Linky a été agressé lundi, à Bagnols-en-Forêt dans le Var.

Les citoyens sont exaspérés Enedis ne respecte pas leur choix.

La municipalité de Bagnols-en-Forêt, lors de son conseil municipal le 1er juin 2016, avait donné le choix à ses administrés "d'accepter ou de refuser le remplacement de leur compteur d'électricité par un compteur communicant.

La délibération a été attaquée devant le tribunal administratif", indique sur son site internet la mairie qui dans le cadre de cette procédure recherche "des témoignages écrits de tout(e) Bagnolais(e) ayant refusé Linky mais chez qui Enedis aurait remplacé le compteur de force", ou "ayant reçu des menaces, des intimidations de la part d'Enedis ou de ses prestataires". Un collectif d'opposants aux compteurs Linky a saisi fin avril en référé une vingtaine de tribunaux de grande instance en France pour demander de "surseoir à l'installation" de ces appareils objets de controverses.

Chaînes humaines et manifestations à Autrans (Isère), Pontivy (Morbihan), Epinal (Vosges) ou encore Bordeaux : le samedi 5 mai 2018, des rassemblements de collectifs (chaque collectif représentant généralement une commune ou une région) opposés au compteur Linky se forment en divers coins de la France.

"La pose des compteurs Linky avance à marche forcée partout en France au mépris du droit à la santé, des libertés individuelles et de la vie privée", a dénoncé lors d'un point presse à Bordeaux Me Pierre Hurmic, l'un des avocats accompagnant cette action collective. Chef de file des élus écologistes au conseil municipal de Bordeaux, Me Hurmic participe à cette initiative aux côtés notamment de l'avocate et ancienne ministre de l'Environnement (1995-1997) Corinne Lepage, qui coordonne l'action au niveau national.

A Bordeaux, l'audience en référé devrait se tenir "courant juin", a-t-il précisé. Dans le département de la Gironde où "un tiers des 280.000 abonnés sont déjà équipés", la mobilisation grossit, avec le soutien d'une dizaine de communes qui refusent le compteur Linky, selon l'avocat bordelais.


Colère d'Arnaud Levitre Maire d’Alizay :

"si votre compteur est sur la route, (dites-vous bien que si vous n’êtes pas d’accord, enedis ne va pas vous demander votre avis, ils vont le changer),
blindez votre compteur ; vous les empêchez...

...Si ils veulent les relevés de l’énergie, ils vous appelleront et vous les leur donnerez tout simplement. Comme dans les courriers type :

nous allons passer à telle heure si vous ne pouvez pas être présents, indiquez sur votre porte les chiffres de consommation, ce que vous faites, comme ça il n’y a pas de problème...
...Cela démontre une volonté financière, c’est vraiment la finance qui prend le pas sur l’humain et on  s’en fout de ce que les maires et les habitants pensent, on passe outre".

l'ASSOCIATION environnementale Next-up communique : nouvelle stratégie ;

les releveurs à pieds sont chargés de vous faire prendre des vessies pour des lanternes.

L a médiation n'ayant pas fonctionné, ce sont les gendarmes qui ont demandé à la société sous-traitante de partir.

Alors que le maire de Saint-Rome-de-Cernon a pris un arrêté demandant à Enedis et ses sous-traitants de signifier à la commune et à ses habitants les moyens de refuser les compteurs nouvelle génération avant d'en entamer le déploiement sur la commune, le comité anti-Linky a été alerté que plusieurs poseurs étaient à l'œuvre notamment dans les lotissements.

le projet de loi ELAN

prévoit la construction, dans les années qui viennent de 5000 nouveaux sites par opérateur.

Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique - abusivement présenté comme un projet de loi logement. Ce projet est actuellement en discussion au sein de la Commission des Affaires Économiques de l’Assemblée Nationale avant d’être mis en débat à l’Assemblée elle-même fin mai 2018.

MÂCON les sapeurs-pompiers ont constaté qu'il s'agissait en réalité d'un compteur d'électricité Linky qui avait produit un arc électrique lors de son installation par un agent d'OTI France. L'agent avait heureusement protégé ses yeux avec une visière.

Les pompiers pénètrent dans l’appartement. Une épaisse fumée noire mêlée de suie envahissait alors immédiatement les communs. Le compteur électrique fondu témoigne d’un important dégagement de chaleur tout comme les déblais carbonisés évacués par les pompiers.

Nous sommes en retard sur l’IA, vite un plan national. Des subventions, des initiatives, une agence, tout plein de petits fours et de pique-assiettes, la routine française, quoi. La montagne a accouché d’une souris.

INSTALLATION DU SYSTEME LINKY

ENCORE PLUS FORT…

Poser dans une résidence en démolition ?

Des syndicats alertaient bien avant la Cour des Comptes  aucun acteur n’a également apprécié les conséquences sociales de ces nouveaux compteurs, suppressions
d’emplois à ENEDIS et conditions sociales des sous-traitants chargés de la pose

des compteurs souvent inacceptables.

un nouveau réseau social à inventer

indépendant du Big Data

premier écueil la confiance

second écueil le type de réseau numérique

En Aveyron l'Évêché a refusé à GRDF le fait de pouvoir utiliser les clochers pour installer des concentrateurs, pour des raisons sanitaires.

 

Notre argumentation reposait en partie sur le fait que les exigences législatives sont remplies par certains compteurs déjà en place et qui sont aussi reliables au réseau téléphonique.

 

 

 

Le responsable a dit qu'il respecterait le choix de chacun, et lorsque les particuliers appelleraient GRDF, ils seront sortis du périmètre de pose.

Un habitant vient de vérifier ceci, et a eu confirmation qu'on ne lui poserait pas.

En ce cas il n'y a plus qu'à démultiplier les refus.

 

Les sous-traitants (50% du déploiement) n'auraient pas d'incitations financières à la pose et GRDF sera vigilant à ce qu'aucune pression n'existe de leur part sur les habitants.

Le responsable était conscient de la problématique du déploiement réalisé par Enedis et il a rappelé les valeurs de service public qui seraient défendues.

 

GRDF ne poursuivra pas en justice les communes qui délibéreraient contre.

 

Cette longue réunion fut très intéressante, mais nous gardons à l'esprit que notre interlocuteur n'est pas le plus haut responsable de GRDF en France.

Qui plus, bien que cela soit une personne honnête, il n'a pas souhaité mettre par écrit que le droit de refus serait respecté.

 

Si chacun pouvait obtenir des déclarations dans sa région et en mettant devant la responsabilité de leurs déclarations les responsables de GRDF et faire que les Évêchés compliquent la tâche à GRDF, cela pourrait être une piste pour avancer ?

 

L'argument utilisé implicitement est qu'il serait dommageable pour l'image de GRDF de se comporter comme Enedis.

Les précisions techniques et juridiques de nos trois heures de conversation sont à votre disposition.

Compteurs d'eau :

 

la régie de la ville de Rodez a refusé l'offre commerciale de Véolia du changement du parc des compteurs pour de la télé-relève automatique, afin de préserver l'emploi des releveurs et de permettre de garder du lien entre les habitants et les services municipaux et aussi de détecter des fuites sur place.

 

Selon la régie, c'est une volonté politique réaffirmée qui tiendra jusqu'à la fin du mandat, faire "autant que possible en manuel".

Seuls 400 compteurs sur 9000 sont en radio-relève (450 Mhz environ, Ever blue cible Itron), actionnée deux fois l'année, et qui concerne les endroits inaccessibles.

 

Il est dommage que M Teysedre, Maire de Rodez, n'est pas été aussi attentif il y a deux ans au sujet des Linky.

Cordialement,

le collectif du Vallon (Aveyron)

les releveurs de compteur d'électricité et de gaz du Finistère, dont les emplois sont menacés, en grève. Une fois que le renouvellement sera terminé, que deviendront les releveurs de compteur ?

Faut-il que je prenne un nouvel arrêté pour protéger les administrés de Loubaut ? Comment les protéger d'un risque avéré, qui peut être mortel ?

Le Ministre reconnaît que le type de compteur électrique peut donc dépendre de l’endroit où il se trouve. Cela entraîne obligatoirement une différence de traitement quant à la fourniture d’électricité  et son comptage. C’est une injustice flagrante pour les milliers de citoyens qui n’ont pas la chance d’avoir un compteur sur leur propriété privée et donc inaccessible pour Enedis et ses sous­traitants sans l’accord du propriétaire.



    Il faut sortir de cette situation par le haut et permettre le choix du compteur. Cela ne résoudra pas tous les problèmes concernant notamment la santé des personnes hyper électro sensibles ou la pénalisation financière des consommateurs subissant le linky. Mais un pas aura été fait vers une solution un tant soit peu acceptable sur le plan démocratique.

R Bordallo
Maire
09 350 LOUBAUT

Les pompiers ont été appelés ce lundi soir vers 22h30 à Perpignan pour un incendie dans une maison située rue des Oiseaux

Les flammes seraient parties du compteur électrique.

Pensez à surveiller votre nouveau compteur régulièrement,

il est classé M1

 

Enedis assure que les incidents de ce type restent des cas isolés. "Nous installons en moyenne 200 compteurs Linky par jour en ce moment sur Toulouse"

Deux compteurs Linky ont brûlé dans la résidence des Jardins du Pech, au numéro 10 de la rue du 14-Juillet, dans le quartier de la Cépière. «Je dormais, les voisins ont sonné à l'interphone, il y avait de la fumée partout, on a aussitôt appelé les pompiers», raconte Christelle, une des copropriétaires. Les secours sont arrivés de suite, ils ont localisé les compteurs immédiatement. «Heureusement, que c'est arrivé dans les locaux professionnels du bâtiment, vous imaginez si cela s'était produit dans un appartement», s'inquiète Christelle. Les pompiers ont pu constater que les boîtiers avaient fondu, explosé, laissant de grandes marques noires sur les murs.

La Dépêche du Midi

 

 

Cussay, commune de 596 habitants située dans le Lochois

Le 14 novembre dernier, une maison construite il y a onze ans a failli être détruite par le feu. La cause supposée du départ d’incendie : un compteur Linky qui aurait dysfonctionné, six mois après son installation en mai dernier, dans le sous-sol d’une habitation au lieu-dit « Les Lys ».

La nouvelle république

 

Noisy-le-Sec, ville de Seine-Saint-Denis de plus de 42000 habitants, une installation Linky est partie en flammes vers 19 heures du soir le jeudi 4 janvier 2018, dans un immeuble HLM (3F) du quartier de la Boissière au 2 allée d’Anjou.

Alertés par une forte odeur de brûlé, les locataires du rez-de-chaussée d’une cage d’escalier de 3 étages ont eu la stupeur de trouver le placard électrique du palier en feu. L’installation du nouveau compteur électrique Linky posé au cours de l’été 2017 n’a pas supporté la nouvel an.

collectif de Noisy-le-Sec

 

Le nouveau compteur électrique, présumé intelligent, et baptisé Linky, suscite l’inquiétude de certains consommateurs et l’ire de certaines communes. Le dernier épisode en date risque fort de leur donner raison : lundi 4 décembre, dans une petite rue résidentielle de la ville de Louveciennes, dans les Yvelines, un compteur Linky a pris feu. Les pompiers sont rapidement intervenus et aucun dégât n’a été constaté. Mais l’explosion, dont l’origine reste inconnue, est bien réelle.

JBGIRAUD

Tours : Vous pouvez refuser l'installation d'un compteur Linky. La délibération a été adoptée en conseil municipal

Montpellier, Lille, Grenoble, Bordeaux sont les villes qui ont été choisies pour des tests de la 5G. 

 Je ne pense pas que les Français soient au courant car la plupart des informations viennent des Etats-Unis, mais la 5G est particulièrement dangereuse.  Pourtant, la 5G ne pénètre pas bien les objets et en particulier ses ondes sont bloquées par les arbres et la pluie - donc il y aura des antennes partout - toutes  les 3 maisons à ce qu'on dit. En Angleterre, énormément de collectifs ont été formés sous l'acronyme STAG (Save the Trees Action Group) pour stopper  l'abattage des arbres dans les grandes villes.  17500 arbres seront abattus à Sheffield.  On dit que c'est pour la 5G. (Extrait  du Gardian : The fellings are part of a 25-year, £2.2bn PFI contract. Signed in 2012 between the Labour-led council and a private company, Amey, the Streets Ahead programme is intended to upgrade “the condition of our city’s roads, pavements, streetlights, bridges …” – no small feat in a place that was known as “pothole city”. =l'Abattage des  arbres fait partie d'un contrat sur  25 ans de 2 milliards,200 000 livres  sterling signé en 2012 entre le conseil municipal Travailliste et une  compagnie  privee Amey,,Il s'agit d'ameliorer la qualite des routes trottoirs lampadaires ponts de la ville  de Sheffield réputée être  une ville pleine   de nids de poules.

Resumé : la population est mobilisée Les gens garent leur voiture  ou se regroupent sous  les arbres pour empêcher

 l'abattage...

Dans l'article on ne parle pas en bien de la 5G : https://www.theguardian.com/uk-news/2018/feb/25/for-the-chop-the-battle-to-save-sheffields-trees

Par curiosité je me suis demandée si les villes françaises choisies pour les tests de la 5G en France auront les mêmes problèmes avec les arbres.  Il paraît que la réponse est oui mais malheureusement les français ne savent pas qu'il y a peut-être une raison - la 5G!!!

http://www.lavoixdunord.fr/183776/article/2017-06-27/lille-elague-les-arbres-3-h-du-matin ( il s'agit d élagage et non d'abattage...Rien à voir ?)

http://grenoble-le-changement.fr/2017/07/06/tous-les-arbres-abattus-rue-lesdiguieres-piolle-demission/

Par contre à Grenoble c'est  un vrai massacre partout dans  la ville. Et cette  ville a été choisie pour expérimenter la  5G...

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/bordeaux-un-collectif-cree-pour-lutter-contre-l-abattage-des-marronniers-de-la-place-gambetta-1517420855   A Bordeaux  on veut abattre des  marronniers de  70 ans d 'âge  pour en replanter  qui seront   donc  plus petits. Bordeaux  est aussi  choisi pour experimenter la  5G...

Jean M. Twenge, docteure en psychologie et professeure à l'université de San Diego aux États-Unis a publié une longue enquête dans The Atlantic,

la chercheuse estime que cette utilisation du smartphone a des impacts sur la santé mentale et physique de la jeune génération.LIRE

nouveaux arrêtés de la ville de Millau

A compter de ce jour, ENEDIS ou ses sous- traitants sont tenus de réinstaller un compteur de type "analogique- 50Hz "aux citoyens auxquels un compteur "Linky" a été installé alors même qu'ils avaient exprimé leur refus par courrierpostal en recommandé avec accusé de  réception, à une date précédent I'installation

Le mercantilisme et la marchandisation

On appelle à tort cette attitude le matérialisme américain. Philosophiquement, cette dénomination est fausse, puisque le matérialisme couvre une posture métaphysique qui fait du hasard le moteur ultime de toute l’évolution cosmique. Ce n’est donc pas de matérialisme qu’il s’agit, mais bien de mercantilisme, de marchandisation généralisée. Il n’existe plus aucune autre relation que la relation marchande : vendre et acheter.

le transhumanisme connait un essor soutenu, l’objectif étant d’améliorer les performances humaines en assurant la convergence NBIC

(nanotechnologie, biotechnologie, informatique et sciences cognitives).

Durant la première moitié du XX siècle l'eugénisme devait permettre « l'évolution de l'humanité et son contrôle » et à l'époque les scientifiques s'exprimaient ainsi : « Pouvons-nous développer une génétique si solide et si complète que nous puissions produire dans le futur des hommes supérieurs ? ». Les discours tant scientifiques qu'idéologiques plus ou moins sérieux se sont développés ces vingt dernières années ornés de personnages  prophétiques  prétendant prédire le futur et rêvant d'une humanité qui se serait débarrassée de la mort. lire

Les manifestants déplorent le manque d’informations sur le compteur et dénoncent aussi le gaspillage que suppose une telle installation. « On veut enlever des compteurs performants, Ce n’est pas normal », estime une Yussoise. « Ça va nous coûter plus cher », assure un habitant. « Et les ondes ? N’en a-t-on pas suffisamment autour de nous ? », ajoute une autre.

Feu d’artifice chez Marie-Hélène et Michel Guérard, commerçants à Dieulouard.

Les ampoules de toutes les lampes, les rampes de néons, la hotte de la cuisine, le four, le téléphone fixe que j’ai retrouvé sous la table, le transformateur du téléphone éventré, tout ce qui était branché a sauté. Un désastre ! 

les concentrateurs en ligne de mire.

 

Cible privilégiée, le compteur Linky. Ce compteur électrique nouvelle génération est actuellement déployé dans l'Hexagone, mais il est très critiqué pour son coût, son éventuel impact sur la santé et son intrusion dans la vie privée des consommateurs. Il permet en effet de mesurer la consommation réelle, sans le relevé de compteur d'un électricien. «Ce sont plus particulièrement les concentrateurs qui sont dans la ligne de mire», explique une source citée par Le Parisien. «Ces appareils électroniques recueillent les informations de consommation des ménages envoyées par 50 à 60 compteurs Linky». Pour s'attaquer à ce fameux compteur, les grévistes pourraient subtiliser les cartes SIM de certains concentrateurs, nécessaires à la collecte et au transfert des données. Dans Le Parisien, l'entreprise Enedis a fait savoir qu'elle n'hésiterait pas à porter plainte.

Au départ, ils n’ont pas fait le rapprochement avec leur compteur Linky, installé par Enedis en juillet 2017. Puis ils se sont rendus compte que le timing coïncidait parfaitement : leur calvaire a commencé en même temps que sa mise en service il y a environ un mois, période à laquelle il est devenu communiquant. "Je ne suis pas un militant anti Linky. J’avais entendu quelques histoires autour de ce compteur, mais je n’y étais pas farouchement opposé" , explique Patrick. Il pourrait par ailleurs bientôt être possible de refuser l’installation du compteur Linky.

Mme Laurence Cohen interroge sur le déploiement des nouveaux compteurs d’électricité ‘’Linky’’, liés à la loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Dans son rapport annuel la Cour des comptes a dressé un bilan très critique de l’installation de ces compteurs.

Alors qu’ils étaient censés être avantageux pour les consommateurs/trices avec une meilleure maîtrise des factures, il s’avère qu’au final, leur surcoût sera important pour les usagers.

La démocratie souffre d’une crise de représentation et de confiance. Le citoyen se désintéresse de la vie politique parce qu’il perçoit dans l’institution un silence assourdissant quand il propose de décider des affaires communes. Il ne voit qu’un cadre institutionnel obsolète ! On lui dénie la capacité d’agir, soit, on ne répondra plus que par l’ignorance. Si cette situation perdure, le système réformateur sera englouti par l’éruption sociale.

L’homme politique, élu, dispose-t-il encore de suffisamment de volonté de discernement et de moyens pour comprendre la nécessité de reprendre le pouvoir pour le bien commun, pour le vivre ensemble !

un Barisien repasse à l’action. Il se mobilise contre les compteurs Linky et alerte son quartier.

Soucieux de sa santé, de l’environnement, Jean-Paul Febvre, alerte retraité, n’a pas tardé à se renseigner, se documenter, se faire une idée. Mauvaise.

 Avec le cloud, avec les solutions d’Apple, d’Amazon, de Microsoft ou encore de Google, la donnée est dans le nuage, elle est quelque part, mais il n’y a rien de plus flou qu’un nuage. Vous n’êtes plus maître du bon cycle de vie de vos données. LIRE

A Avranches dans la  Manche, Mickaël Tison, responsable du magasin de vêtements pour hommes Devred, rue de la Constitution, voit de la fumée s'échapper de l'endroit où se trouve le compteur électrique. Il ouvre le cache et aperçoit des flammes sortir du coupe-circuit situé à côté du compteur Linky.

Si l’utilisation des ondes n’est pas nouvelle, les techniques employées et l’échelle de leur déploiement nous ont fait basculer dans un nouvel âge, qui pousse à l’usage jusqu’à saturation du spectre hertzien. Il n’est pas exagéré d’y voir l’exploitation d’une ressource naturelle limitée, puisque, en un point donné et sur une bande de fréquence donnée, les lois de la physique restreignent la possibilité d’émettre des signaux, sous peine d’interférences. Les États perçoivent une rente hertzienne lorsqu’ils attribuent des autorisations d’utilisation de fréquences aux opérateurs de télécommunications. Avec la généralisation de la téléphonie et de l’Internet mobiles, les enjeux économiques, financiers et stratégiques deviennent considérables.

Olivier Cachard

Professeur de droit à la faculté de Nancy, Institut François-Gény. Avocat, auteur de l’ouvrage Le Droit face aux ondes électromagnétiques, LexisNexis, Paris, 2016.

Les compteurs Linky, ces compteurs verts et intelligents, se multiplient dans les foyers français. Enedis en a posé plus de sept millions mais ces compteurs inquiètent les consommateurs.

Ils seraient même dangereux selon certains. Geoffrey est de ceux-là. Ce père de famille Châteauneuf-les-Martigues s'est fait une grosse frayeur le 20 février dernier : le rez-de-chaussée de sa maison a entièrement brûlé. LIRE

une action de groupe, les opposants des Pyrénées-Orientales espèrent faire stopper le déploiement des compteurs Linky et obtenir le démontage de ceux qui sont déjà installés.  

Des actions similaires ont déjà été lancées dans plusieurs départements.

. La prolifération diurne et nocturne des techniques, la ronde infernale des besoins (qu’elles créent et qui, à leur tour, les nourrissent), leur rythme, leur intensité commandent des actions de plus en plus nombreuses sur l’individu, son affectivité, sa mentalité, son équilibre physique et moral et posent, pour l’avenir (ou le renouveau) de la civilisation, des problèmes toujours plus aigus. L’observation récente de ces actions quotidiennes, aux U. S. A., nous a montré à quel point ces problèmes y sont graves, avec quelle attention les sciences de l’homme doivent se tourner vers ces domaines dont beaucoup sont encore entièrement inexplorés.

Courrier de Valérie RABAULT

Rapporteure Générale de

la Commission des finances

Députée du Tarn et Garonne LIRE