courrier des lecteurs

Bonjour à tous,

Patrice GOYAUD a écrit: "je vous laisse deviner les conséquences lorsque (c'est souvent le cas) les poseurs inversent la phase et le neutre".

Récemment circulait une vidéo où l'on voyait un compteur qui explosait en face de l'agent poseur.

Je pense que c'est ce qui a du se produire.

Car je ne vois pas d'autre raison pour provoquer l'explosion d'un compteur.

Ceci mis à part, dans l'hypothèse où le compteur serait installé par un agent compétent, c'est à dire qui n'intervertirait pas la phase avec le neutre, une fois le compteur installé, si en coupant la phase il est certain qu'il n'y a aucune différence de potentiel entre le neutre et la terre, et qu'aucun retour ne soit possible par le neutre, notamment par retour de courant provenant d'une installation voisine, alors il n'y aurait aucun risque du fait que le linky ne coupe que la phase.

Il faudra donc s'attendre dans un proche avenir à une modification des normes qui autoriseront la coupure unipolaire... Sauf s'il peut se produire chez Edf des ruptures de neutre.

Je vous salue bien cordialement.

Jean PIERRE-BEZ.

 

devoiement de la doxa

Messieurs,

J'adhère totalement au courrier en PJ qui vous a déjà été transmis.

J'ajouterai que non seulement  nous ne sommes pas des complotistes aux arguments fantaisistes, mais beaucoup d'entre nous sommes scientifiques, chercheurs, ingénieurs, et qu'en toute objectivité nous avons étudié le "système Linky" avant de nous prononcer contre son déploiement et utilisation.

Car Linky n'est pas qu'un compteur et vous le savez très bien, c'est un système:

C'est avant tout ,et cela a été dit par Mr Lassus, un capteur dans chaque foyer, qui permettra à ENEDIS de se positionner en opérateur de big data, avec le soutien inconditionnel de ses partenaires transcontinentaux de l'énergie et du numérique.

Mais cela, bien sûr est inavouable au citoyen lambda, lequel est selon vous trop ignorant , et par son ignorance, on peut lui fourguer du Linky à la pelle.

Mais vous connaissez peut être la théorie du 100ème singe, selon laquelle à partir d'un certain pourcentage de personnes ayant une prise de conscience sur un thème, cette proportion est suffisante pour faire basculer l'opinion.

Alors certes, vous jouez la montre, avec vos 17000 Linky journalièrement posés, car, à l'aide de votre propagande mensongère, tel que le tout récent flyer d'ENEDIS qui est une tissus d'inepties scientifiques et juridiques, vous enfumez 80% de la population qui n'y comprend rien, ou qui préfère ne rien savoir (autruche)

Mais peut être 10% d'individus conscients et réveillés suffira  à stopper cette course folle à l'armement numérique via le système ;Linky.

Sachez, messieurs, qu'en restant dans le déni du risque de nuisance des ondes pulsées du CPL Linky (c'est autre chose qu'un "rasoir électrique" ou un CPL "internet"), avec vos normes exagérément hautes (82 V/m), les problèmes de CEM entre Linky et appareils domestiques, en ne considérant que l'aspect thermique de la radiation (alors qu'entre 10 et 100kHz ce concept est ridicule) vous vous ridiculisez vous mêmes auprès des scientifiques conscients et indépendants.

Mais surtout, vous mettez en évidence votre totale absence de ressenti et de sensibilité.

Mais surtout c'est l'opacité et la vénalité de votre démarche qui est à dénoncer.

J'ai honte pour EDF, ENEDIS et autres, honte pour leur mission de service publique dévoyée.

 

Grace à vous, certains vont énormément s'enrichir, et nous laisserons à notre descendance un monde saturé d'OEM en tous genres, pollué chimiquement, irrespirable, immangeable et invivable.

Mais, grâce à vous, le ministère de la maladie vivra de beau jours, et les marchands de chimie médicale vont pouvoir s'en mettre plein les poches, d'ailleurs ils vous en remercient.

Je vous adresse toutefois mes salutations, cordiales pas forcément. 

Patrice

Docteur ingénieur physicien

 

Bonjour à tous
 

Suite à la coupure d'eau pour obliger une habitante du 59 à accepter le compteur communicant, celle-ci a obtenu gain de cause en menaçant la société distributrice de porter plainte.

Si ce cas se présente, rassurer les usagers en leur disant que :

COUPER L EAU EST TOTALEMENT ILLEGAL

et qu'ils sont dans leur bon droit en menaçant de PORTER PLAINTE.

Rappel : imposer des objets connectés est anticonstitutionnel

(Pr Belpomme)

Coupure d’un branchement d’eau potable par la société Noréade (établissement de distribution d’eau située au Quesnoy 59530)
suite à refus d’installation d’un compteur communicant à radio-fréquence.

 

Bonjour

J’ai envoyé aux collectif  le 26 mars un message expliquant le problème subi par une famille dans ma région (un couple et un enfant).
La société Noréade leur a coupé l’eau pour les obliger à remplacer leur compteur par un compteur communicant.
J’attendais les différents courriers que Noréade leur avait transmis, courriers que l’épouse, Madame F. n’a pas pu rassembler et m’envoyer,
faute de temps. Je les ai reçu récemment et je vous les joints à ce document où je rappelle les faits ci-dessous.

 

Le 22/8/2016  : courrier de Noréade demandant la présence de l‘habitant pour le changement de son compteur
d’eau situé à l’intérieur de la maison par un compteur communicant à radiofréquence.

Comme Madame F. est électro sensible, elle veut garder son compteur actuel. Elle ne répond pas au courrier.

Un technicien de Noréade s’est présenté à son domicile pour le changement de compteur mais n’a pu faire son "travail" car les habitants étaient absents.

Noréade envoie un second courrier le 7/9/2016  pour le signaler et formuler une première menace :
l’habitant a un mois maximum pour informer de la date possible d’intervention.

Le 3/10/2016, Noréade réitère sa demande  en précisant que le changement de compteur est obligatoire.

Noréade envoie un autre courrier cette fois en recommandé mais sans accusé de réception, auxquels madame F. ne répond toujours pas,
déjà très occupée par le déménagement en urgence de la maison de ses parents. Et puis elle avait déjà vécu l’expérience précédente du harcèlement
de la société « Solutions 30 » pour le compteur Linky qu’elle a réussi à ne pas faire installer.

Envoi d’un dernier courrier le 15/2/2017  avec menace de coupure du branchement d’eau.
Elle ne prend pas en compte cette menace, pensant qu’il s’agissait d’une simple procédure d’intimidation, comme elle en avait déjà reçu de la société « Solutions 30 ».

Jeudi 23 mars vers 11h30, un véhicule banalisé, sans aucune indication, stationne devant chez elle. Une personne en sort pour déposer un courrier
non affranchi dans la boîte aux lettres. Madame F. constate peu de temps après qu’elle n’a plus d’eau. Le courrier, signé du directeur du centre, précise :
« Votre branchement d’eau potable a été fermé pour non réponse à une demande d’accès à notre compteur. Nous vous invitons à prendre contact
avec notre service sans délai pour fixer un RV pour l’intervention et la réouverture ».

 

Elle appelle aussitôt la société, et la personne qui est apparemment la chef de service, lui dit que le branchement d’eau sera remis qu’après la pose du compteur communicant.
Elle refuse, mais son interlocutrice est ferme et déterminée. Madame F. appelle le siège de Noréade qui se trouve à Wasquehal dans la région lilloise et demande à parler au chef
d’agence. On lui dit qu’il n’est pas là, et on la renvoie sur le Quesnoy. Elle rappelle le centre au Quesnoy, précisant cette fois qu’elle est électro sensible. Mais la personne au
téléphone, la même, reste rigide et inflexible. Madame F. affirme qu’elle va porter plainte.

Le lendemain, en fin de matinée, une voiture marquée aux insignes de Noréade se gare devant chez elle. L’intervenant propose un compteur d’eau sans module radio,
précisant que Madame F. est électrosensible et que la société « joue le jeu » et qu’ainsi son nouveau compteur fonctionnera exactement comme l’ancien,
et que de toute façon il fallait le remplacer car il a plus de 15 ans (il a 17 ans). Argument faux, car je connais une personne qui a un compteur d’eau de plus de 40 ans.

Elle accepte la pose du compteur et l’eau est rétablie

 

Voici les conseils du cabinet d’avocat Artemisia que j’ai appelé le jour même :

  • La loi Brotte du 16 avril 2013 interdit formellement de couper l’eau du fait qu’il est essentiel à la vie. Cette loi parle du cas de coupures pour impayés.
    C’est donc d’autant plus interdit que ce n’est pas le cas de Madame F. qui a toujours payé ses factures.

  • Quand l’établissement de distribution d’eau refuse de rouvrir le compteur d’eau, il faut se présenter au TGI et demander une procédure d’urgence en référé.
    Le TGI intervient dans les 24h pour exiger la réouverture du compteur.

J’ai reçu une réponse de Monsieur Eric Merelle, contacté par un collectif anti Linky, et qui précise :
« La procédure de Référé en urgence s'impose par voie d'Assignation au visa de l'article 809 du CPC (code de procédure civile)
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070716&idArticle=LEGIARTI000006411293   :
invoquant comme moyens: le trouble manifestement illicite( cf  Cour de cassation, arrêt rendu par la 3ème Chambre civile, Audience publique du jeudi 23 juin 2016,
N° Pourvoi 15-20.338 - Non publié au bulletin ).
Rappelant aussi l'article L115-3 du Code de l'action sociale et des familles. »

 

Madame F. reconnait qu’elle aurait dû dès le début manifester son refus du compteur d’eau communicant, ce qui aurait évité que Noréade utilise l’argument de l’absence de
manifestation de l’habitant comme excuse pour lui couper son branchement d’eau.

Pour vérifier que le nouveau compteur ne transmet pas de radio fréquence, nous avons utilisé un détecteur de basse et de haute fréquence, le ESI 24. Des mesures ponctuelles
ont été prises à différents moments de la journée, et les tests ont confirmé que le compteur n’émet rien. Mais ces tests sont partiels, il faudrait un appareil qui enregistre au moins
pendant toute une journée en continu et un logiciel qui affiche la courbe d’émission de radio-fréquence pendant cette période. Je ne sais pas si un tel appareil existe. En tout cas,
Madame F. ne ressent pas de gêne avec le nouveau compteur d’eau.

Bonne journée à tous

Alain Carpon

les courriers d'ENEDIS

l'organisation de l'irresponsabilité quasi générale

 

J'ai une question à poser aux techniciens, peut être idiote, peut être mal posée,  mais faut aller au bout....et je ne me suis intéressé qu'au plan économique...

 

1° Je lis régulièrement depuis un certain temps, qu'avec le renouvelable ou/et l'effet des interconnexions européennes,  les tensions sont parfois difficiles à tenir.

 

2° Dans l'abrutissement du dogme de la privatisation des services publics européenne et en particulier celle du marché électrique,  il est sérieusement évoqué le GRD français, donc ENEDIS pourrait être privatisée comme RTE..

 

Questions :

 Est il possible que la législation accompagne de manière opportune une forme d'exonération de responsabilité de ENEDIS ou/et RTE en cas de variation ?

(cette question est liée au fait qu'un rapport du  CGEDD (conseil général de l'environnement et du développement durable) de février 2018 écrit dans un autre registre (page 2) ;

 

" En conséquence, la mission recommande de définir officiellement, dans le code de l’énergie, les notions de défaillance et de délestage, de façon à bien identifier le levier de coupure, selon que celui-ci est contractualisé ou non avec les consommateurs. Elle recommande également d’envisager un critère de défaillance du système électrique sous forme d’un couple de valeurs définies sur la base d’une analyse socio-économique de l’impact d’une défaillance de l’équilibre entre offre et demande." 

 

et une partie de la page 18 de ce même rapport

 

" Le compteur Linky pourra enfin agir comme un outil de dernier recours, si les circonstances l’exigent, permettant d’effectuer un délestage partiel (par réduction de puissance) ou total (coupure) chez certains clients, afin de permettre au plus grand nombre de conserver un minimum d’alimentation électrique en cas de blackout imminent. En offrant la possibilité d’un redémarrage progressif de la consommation, il permettra aussi de rétablir beaucoup plus rapidement l’alimentation après une coupure de grande ampleur. "

 

Evidemment ce sont des recommandations, mais je fais partie  de ceux qui pensent que la plateforme numérique Linky en constitution s'accompagne d'un transfert de responsabilité (ou de l'organisation de l'irresponsabilité quasi générale) du haut vers le bas...

 

Si quelqu'un peut expliquer ça du point de vue technique. Merci (je peux balancer tout le rapport sur demande).Jean Luc

Témoignage mesures en utilisant un oscilloscope numérique

 

Comme toutes les semaines depuis plusieurs mois, Mercredi 29/11/2017 dernier, je me suis rendu chez le Kinésithérapeute pour suivi de problèmes de rachis.

Le cabinet est situé sur notre commune de Telgruc sur mer (29560).

J'ai dû expliquer au médecin que je souhaitais arrêter la séance après​ seulement une quinzaine de minutes !

J'étais très mal, douleurs dans la partie supérieure du crâne, douleurs dans les tempes, les sinus et le maxillaire supérieur, mais aussi nervosité, agacement,ralentissement du raisonnement.

J'ai «déraillé» car, si j'ai bien dit au Kiné que je souhaitais arrêter la séance et pourquoi, ce n'est qu'après être sorti du cabinet ​ et avoir fait quelques courses

que j'ai réalisé qu’il y avait peut-être​ ​un compteur électrique communicant Linky,...

il faut que je demande si je peux effectuer des mesures sur le courant électrique.

Je suis donc retourné au cabinet une vingtaine de minutes plus tard et ​ la kiné m'a donné son autorisation. Plusieurs heures ont été nécessaires avant que je  ne retrouve un état ​ normal ce qu'avait du confirmer mon épouse.  Le       cabinet  de Kinésithérapie est équipé du Linky depuis quelques mois ​ mais je n'avais pas ressenti ces douleurs auparavant.

L'  "environnement" au cabinet est le suivant :

le WiFi de la box et le ​ portable   du Kiné étaient coupés  à ma demande ;

restaient  les DECT du  cabinet ;

le portable de  l'autre Kiné ;

et ceux des ​ patients dans la salle d'attente ;

ceci comme chaque fois à   peu de choses  près.

Le lendemain, je suis retourné avec mon épouse pour  effectuer des mesures.

Mêmes sensations, au bout de quelques minutes seulement, mon épouse

également. Utilisant un oscilloscope numérique j'ai pu mettre en évidence

dans un ​ premier temps une forte pollution cyclique (toutes les minutes  environ)

sur le courant 50 Hz. Par une calibration différente de l'oscilloscope j'ai pu ensuite​

vérifier  que la pollution observée précédemment était  due  aux  "trames" ​

du  CPL (Courant Porteur en Ligne) type G1 utilisé par le système Linky. La semaine

suivante  (6 Décembre), j'ai souhaité faire un nouvel essai au ​ cabinet de ce Kiné, mais j'ai au bout de quelques minutes seulement,  ​ ​ressenti les mêmes symptômes.

J'ai dû cesser mes soins chez ce Kiné.

Il m'a fallu, là encore, plusieurs heures avant que je ne retrouve un  état normal.

Je n'ai pour le moment pas trouvé de solution pour consulter dans un

autre cabinet de Kinésithérapeute, toutes les communes près de chez moi

étant équipées de compteur Linky.

Notre habitation n'est pas équipée du compteur  Linky  et nous  habitons une

maison isolée en zone rurale. Bien que l'installation des compteurs Linky

semble  être terminée depuis ​ plusieurs mois sur la commune de Telgruc sur mer,

les  mesures que nous  avions effectuées  le  26/10 dernier, en d'autres lieux, n'avaient  pas ​ permis de mettre en évidence le CPL.

La communication de ces compteurs  ​ne devait pas être opérationnelle à cette époque. JP F

Témoignage

réactions physiologiques perturbées dues à la présence du Courant Porteur en Ligne utilisé par le système Linky

 

 

Le 29  Novembre 2017, j'ai constaté que mon époux qui revenait de chez  le Kinésithérapeute situé  sur notre commune de  Telgruc sur  Mer,  était  dans un état "second", il avait un comportement très inhabituel. Il se plaignait de"maux  de têtes" et il m'a indiqué qu'il souhaitait retourner au  cabinet de ce médecin afin d'effectuer des mesures sur le courant électrique. Je m'y  suis rendue avec lui le lendemain et dans les 5 minutes qui ont suivies, j'ai commencé  à ressentir une pression sur la tête, une douleur qui descendait de la   tête aux mâchoires et une salivation excessive avec un goût de métal dans la bouche (J'ai de nombreux amalgames et une couronne).

Je souhaitais quitter les lieux au plus vite.  Je n'avais jamais ressenti cela les fois précédentes lorsque je l'avais déposé ou attendu en salle d'attente.

Les  mesures ont mis en évidence la présence du Courant Porteur en Ligne utilisé

pour  la communication du système Linky. Depuis cette date, je  ressens  les mêmes

phénomènes  quand je me rends  dans  le bourg de Telgruc pour y faire des courses, alors que jusqu'à présent je ne ressentais pas de gêne.

Dans  notre habitation, isolée en zone rurale et qui n'est pas équipée de compteur

Linky,  je n'ai pas ces troubles. HF

 

Monsieur,
J'ai reçu votre courrier posté le 14/02.
Celui-ci m'a permis d'apprendre que le mail d'informations que j'avais transmis à l'époque au comité anti-Linky de Touraine circulait un peu partout (bien que je ne les ai jamais autorisés à diffuser mon identité ni mon adresse, mais passons, ce n'est pas l'objet de mon mail...).
J'ai d'autres informations à vous apporter concernant le Linky, elles sont édifiantes, et le mot est faible.
Comme vous le savez peut être, j'ai fait partie des "heureux élus", chez qui les premiers compteurs Linky de test ont été posés en 2011/2012 (à l'époque, quelques quartiers de Lyon et quelques communes du 37, dont la mienne, faisaient partie de ces tests).
Ma consommation électrique entre la pose du Linky et 2017 a été multiplié par 4, alors qu'en parallèle, je remplaçais tous les équipements énergivores, des ampoules jusqu'au lave-linge, par des équipements neufs et non énergivores. Je précise que nous nous
chauffons au gaz et au bois, et non à l’électricité.
Après une enquête minutieuse de 6 mois, j'ai ENFIN découvert le pourquoi de cette augmentation, et je viens ENFIN d'y mettre fin (je viens de diviser ma consommation électrique par 3 en 2 mois).
Ci-dessous le déroulé de mon "enquête" et son dénouement:
En Mai 2017, j'ai créé mon espace personnel sur le site web Enedis.
Cet espace est fort bien conçu, et permet de visualiser la consommation électrique par jour, par mois, et par heure.
Je m'y suis connecté chaque jour pendant un mois, et j'ai relevé ma consommation horaire de chaque jour.
En Juin 2017, j'ai entré toutes ces données dans une table statistique, et j'ai constaté que ma consommation présentait 2 pics énormes, de 13h à 15H et de 1h à 3h du matin, tous les jours, 7 jours sur 7.
La maison étant inoccupée en journée (nous sommes au travail), la consommation de 13h à 15h était totalement inexpliquée.
Et la nuit, entre 1h et 3h du matin, généralement nous dormons, comme tout un chacun.
Il y avait donc un mystère complet... j'ai commencé à regarder les programmations des appareils, etc... mais aucun n'était programmé pour fonctionner à ces heures indues !
En Juillet, j'ai continué à effectuer mes relevés journaliers sur Enedis. Les pics de consommation de 2 fois 2 heures en 24h se répétaient, invariablement...
Début Aout, par une belle nuit d'été et après un diner très tardif, nous vaquions dans la cuisine, mon tableau électrique s'y trouve.
Et, à 1h du matin précise un "clac" assez discret, mais suffisamment sonore pour que nous le remarquions, se fait entendre, venant du tableau électrique.
Et là, j’identifie la source du bruit : le rupteur Heures Creuses /Heures Pleines du ballon d’eau chaude vient de se mettre sur « on », tout seul.
Je coupe le fusible du ballon d’eau chaude.
Le lendemain, je réactive le fusible du ballon d’eau chaude, et à 13h, je me poste devant le tableau électrique.
A 13 H précises : « clac ! » le rupteur HC/HP se remet en marche forcée ! Je coupe de nouveau le fusible du ballon d’eau chaude.
Le jour suivant, après une douche à l’eau froide (le ballon étant coupé depuis quasiment 24h) je vérifie ma consommation de la veille sur le site Enedis. Elle est divisée par 4, et, entre 1h et 3h puis 13h et 15h, la consommation est quasi nulle, les pics ont disparu !
Je venais de trouver ENFIN la solution à ce mystère insoluble :

Une impulsion électrique était envoyée vers le rupteur du ballon chaque jour, à 1h et 13h, pour que celui-ci fonctionne pendant 2 heures, or :
- Cette impulsion était bien envoyée depuis « quelque part »
- Si j’avais choisi de programmer moi-même cette mise en route
du ballon, je n’aurais certainement pas choisi des horaires aussi
stupides (généralement on se douche plutôt en fin de journée ou au
lever, pas en pleine nuit ni après le déjeuner !)
A compter de ce jour, j’ai donc systématiquement coupé le fusible du ballon d’eau chaude tous les matins, et je l'ai remis en route tous les soirs, car je préfère me doucher à l’eau chaude, cela s’entend !
De 1h à 3h, j’avais toujours un pic de consommation, mais celui de 13h à 15h avait disparu, et nous nous sommes aperçus que finalement, 2 h de chauffe du ballon par cycle de 24 heures étaient suffisantes pour avoir de l’eau chaude tout le temps.
J’avais donc identifié le problème, mais le ballon chauffait toujours à une heure idiote (de 1h à 3h).
Ensuite, au bout 2 mois, me connectant toujours quotidiennement au site Enedis, je me suis aperçu avec horreur que ma consommation remontait de nouveau en flèche !
Et là, ho surprise, je constate que le ballon ne se met plus en route seulement 2h par nuit, non, il chauffe pendant 3, voir 4 heures !
L’eau est d’ailleurs bouillante le matin !
J’ai alors réalisé à quel point le compteur Linky est « intelligent », car, à partir de mes données de consommation, le compteur envoie les impulsions aux appareils « inertes » (comme un ballon d’eau chaude, et cela pourrait aussi s’appliquer à des radiateurs électriques très simples sans programmateur), pour les faire fonctionner encore et
encore !
Bref, il est clair que :
- Linky analyse les données de consommation (du moins dans mon cas),
- Active visiblement les appareils « inertes » pour augmenter la consommation globale de mon foyer
- « Apprend» assez vite les habitudes, et réadapte sa

«stratégie » pour me faire « consommer plus » (travaillant dans le marketing, je connais toutes bien ces notions !)
- Et que, bien au contraire d’être un outil au service des économies d’énergie, et partant, de la préservation de l’environnement, il a été pour moi tout le contraire !
Mon compteur Linky n’est donc rien d’autre qu’une machine à consommer plus !
Fin Décembre, je suis passé à l’offensive.
Avec l’aide d’un ami électricien, nous avons :
- Shunté le rupteur HC / HP du tableau électrique
- Remplacé celui-ci, par un boitier programmable par tranche de 15mn, avec chronomètre mécanique, (et non électronique), posé dans un nouveau petit tableau électrique à part, près du ballon d’eau chaude.
- La programmation active le ballon d’eau chaude de 4H30 à 6H30.
En Janvier, ma consommation a diminué de moitié par rapport à Décembre, et a été divisée par 3 par rapport aux mois de Mai à Aout 2017.
Il n’existe plus dans la maison de « maillon faible » activable par le Linky.
J’ai reçu ma dernière facture d’électricité, le montant est de 90€
pour Janvier 2018, il était de 172€ par mois en 2017 !
Bref, il m’a fallu du temps pour trouver la solution, et revenir à des montants de consommation «normaux », mais à force de patience, j’y suis arrivé, et force est de constater que Linky a été pour moi un vrai vecteur de surconsommation !
Je vous autorise à partager mon expérience autant que vous le pourrez, car je pense que d’autres personnes sont dans mon cas, et un investissement dans un boitier programmable mécanique est la solution (il vaut 90€, mais j’ai en quelque sorte amorti ce montant en un moisenviron, grâce à la baisse soudaine de mes factures d’électricité ! Et je précise, un programmateur mécanique est préférable, car seul une intervention humaine peut l'activer !)
Bien cordialement,
Arnaud LE LAN

Bonjour a tous

Pour vous remettre en mémoire je suis le Mr Expert Cour d'Appel dont le Linky est sur un tableautin en bois et a 10 cm du compteur a gaz a Lyon 1Er, Je vous raconte la suite de mes aventures avec Linky

J ai eu un des tous premiers Linky installé et a l epoque il n y avait aucune information donc je me suis fait berner

L immeuble date de 1780 et nous avons encore le triphasé au pied de l'immeuble .... le 220 V est tiré a partir d'une des phases et tous les lots de l'immeuble ne sont pas sur la même phase d'origine.

Depuis plus de deux ans mon Linky n est pas teledeclarant et Enedis me demande de relever moi meme mon Linky (on peut rire)

(cf texto du jour en PJ) et de transmettre mon relevé ....

sauf que quand je remplis mon PdL Enedis me repond qu il n est pas possible de saisir soi meme son Index puisque ce PdL est equipé d un compteur auto déclarant (on peut rire une deuxieme fois), cf piece jointe

Le coup du serpent qui se mord la queue.... ubuesque

Merci de diffuser le plus largement possible

Pierre Commerçon

Releve_Linky_Impossible.jpg

Collectif Episcologie

 

Bonjour à tous,

Certains d'entre vous sont encore en congés mais le collectif est resté présent sur le village tout l'été.Nous vous informons par ce mail  des dernières nouvelles durant juillet août. Ce mail est assez long et des liens y sont associés. Nous comprenons que tout le monde ne puisse y consacrer beaucoup de temps. Chacun y prendra ce qu'il y voudra. Cependant, devant les incendies croissants et surtout dans les écoles nous ne pouvions pas nous taire et faire comme si de rien n'était.
   

1/ lettre de menaces reçues par certains habitants.

Dans le village certains d'entre vous ont reçu cette lettre d'Enédis en pièce jointe.,

Il s'agit d' habitants qui ont barricadé l'accès à leur compteur donnant sur le domaine public. Enédis revendique le droit d'accéder librement à votre compteur, notamment pour des raisons de sécurité.

Ah bon tiens, mais comment font-il pour ceux dont le compteur est à l'intérieur de la propriété privée ? Devons nous laisser notre portail,  porte d'entrée ou de garage ouverts en permanence au risque de se faire cambrioler ?

On en conclut donc qu'il y aurait  en France, d'après Enédis, 2 sortes de citoyens:

- Des citoyens à part entière, ceux dont le compteur est dans leur propriété privée et qui peuvent s'opposer à la pose des compteurs en n'ouvrant pas leur porte,

- Et des sous-citoyens dont le compteur est accessible à partir du domaine public et qui n'ont pas leur mot à dire.

Rappelons au passage que dans la constitution française et sur le fronton de nos mairies figure la devise de la république française :

                                                                          Liberté, Égalité, Fraternité

Dans ce cas précis il n'y a donc pas égalité de traitement entre les citoyens !

Mais c'est vrai que d'après le représentant d' Enédis dans toute démocratie il y a 51 % de dictature !

D'après nos collectifs partenaires ( Orgeval, Bazemont ) dont la pose des compteurs s'est effectuée il y a plus d'un an, quelques habitants ont reçu exactement la même lettre

  ( 3 ou 4 à Orgeval ) alors que beaucoup plus avaient barricadé leur compteur. Rappelons encore que 600 foyers n'ont toujours pas de Linky à Orgeval .    

Ne vous laissez donc pas intimider par Enédis et n'enlevez surtout pas vos cadenas et protections diverses sur votre compteur. A ce jour Enédis n'a fait aucun procès concernant ce sujet à un foyer en France. Les Episcomontois qui n'avaient pas barricadé leur compteur ont eu ou vont avoir la mauvaise surprise de constater que celui-ci a été changé en leur absence, même s'ils s'y étaient opposés.
D'autre part, rappelons que le coffret vous appartient et que le compteur n'appartient pas à Enédis. Donc ils ne sont pas en droit de vous menacer si vous avez barricadé votre compteur. 
http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2018/02/17/36151605.html

2/ Conduite à tenir en cas de changement de votre compteur.

Nous ne saurions trop vous conseiller de prendre votre compteur Linky en photo, que vous soyez pour ou contre la pose du compteur Linky, En effet les incendies de Linky augmentent malgré les dénégations d' ENEDIS ( ce qui semble normal en fonction du nombre accru de compteurs posés ). Faites une photo du compteur en fonctionnement avec la date de la photo, et vérifiez que le numéro de série et la marque du compteur soient lisibles sur la photo.

Aussi, en cas de sinistre, appelez prioritairement les pompiers et non ENEDIS, et demandez leur d'établir un constat avec photos.

Les agents ENEDIS remplacent parfois dans la foulée les compteurs sinistrés par un autre compteur Linky dès qu'ils sont informés d'un dommage sur le compteur,  avant l'arrivée des pompiers, gendarmerie ou experts. Ce n'est ni plus ni moins que de la dissimulation de preuves et est sanctionné normalement par la loi (art 434-4 du code pénal ).

Cela permet d'établir les preuves et de clarifier les responsabilités pour la suite, ENEDIS n'étant pas assuré pour les incendies et se dédouanant dans leurs CGV unilatérales de décembre 2017.

3/ Des articles sur les départs de feu et l'installation des Linky dans les écoles. Protection de nos données illusoires.

Lorsque nos enfants sont à l'école (8 à 10 h par jour environ) ils ne sont plus sous notre responsabilité mais sous celle de l'école ( mairie, directeur de l'école).

Tout ce qui peut leur arriver dans l'enceinte de l'établissement scolaire est entièrement de la responsabilité de l'école et de la mairie. A méditer pour nos élus et les responsables au sein de l'école...

Voici un lien très intéressant qui nous a été adressé par un Episcomontois aussi soucieux que nous du bien être des habitants et des problèmes posés par l’installation des Linky. Voilà qui devrait interpeller et les parents et le corps enseignant ainsi que nos élus : 
https://www.mesopinions.com/petition/enfants/protegeons-nos-enfants-contre-compteurs-linky/41590

Pensez à activer la mise à jour dans l'article du lien et vous verrez les incidents survenus dans les écoles.

Si vous vous sentez concernés signez la pétition et partagez là avec vos amis.

4/ Signalez nous tout dysfonctionnement que vous auriez constaté sur vos appareils électriques.

Cela peut concerner des ampoules qui grilles de façon anormales, des lampes qui s'allument ou s'éteignent intempestivement, des appareils électroménagers ou électroniques au comportement anormal ( ordinateur, TV etc).    

 

Bien cordialement.

 

Bonjour,

 

Merci de diffuser largement ce courriel :

 

Enedis essaie maintenant de faire mousser le cas de l'incendie de Prayols, en Ariège, pour tenter d'obliger les personnes ayant barricadé leur compteur à enlever les protections.

 

Ils ont donc fait une variante de la lettre-type qu'ils utilisent depuis un an, et dans laquelle ils annoncent des poursuites si l'on ne débarricadent pas sous 15 jours.

 

Ce courrier peut intimider et il est très important de diffuser un modèle de réponse  qui replace les choses en contexte.

 

​Merci de diffuser largement et rapidement.

 

 

Maud

(Porte parole Collectif touche Pas à Mon Compteur - 09, animatrice de l'émission Touche Pas à Mon Compteur sur Radio Transparence)

 

Bonsoir à tous

ceux qui me connaissent savent que je suis en fauteuil roulant

je fais 1200 km / an avec pour raison pro, donc mes batteries sont chargées tous les soirs à l'écurie, pret à partir le lendemain

pour info j'ai deux batteries plomb de camping-cars (73 A) sous l'assise, ca tire pas mal à la recharge (transfo 8A)

j'ai l'habitude des CPL de puissance dans l'industrie et je sais que Linky ce n'est pas des CPL type Freebox basse puissance

mais des CPL pleine puissance sur des câbles domestiques évidemment non blindes

je sais que les CPL de puissance dégradent le fonctionnement des appareils en dégradant leur protection électromagnétique

auxquels s'ajoutent le problème de l'hypersensibilité

concrètement voici une retour de mon épérience perso sur plus de 6 mois :

j'ai fait installer chez moi un filtre anti-CPL 40 A haute performance bande Cenelec A (atténuation 70 dB) fabrication hollandaise

je précise que ce filtre là est un filtre lourd qui fait 30 cm de long et qui n'a rien avoir avec les filtres "pour blonde" qui se mettent dans un logement de fusible

cela demande juste un bottier de raccordement supplémentaire pour cacher la bette

comme c'est à l'intérieur de l'habitation en aval du disjoncteur, Linky n'a rien à dire

il y en a pour 500 € tout compris, bottier supplémentaire, raccordement, filtre, main-d'ceuvre, TVA,

je précise pose faite par un pro sur facture

moralité :

*je n'ai plus de dédenchement du Breaker au chargement de mes deux batteries de fauteuil roulant (73 A)

*les problèmes d'hypersensibilité ont disparus immédiatement en 48h (don de magnétiseur de naissance)

*la facture d'EDF n'a pas flambé

*pas de déclenchement intempestif d'appareils la nuit (je n'en ai jamais eu je ne peux pas me prononcer sur ce point)

*seul le fer à souder chauffe un peu plus lentement depuis le Linky... normal ... limitateur de puisance

*voilà cela vaut bien les 500 € pour la protection de tout le matériel électrique de la maison, pour l'élimination radicale de l'hypersensibilité et la "protection de la facture EDF"

*je reste persuadé que le flambage des factures EDF sous Linky vient des CPL qui font "auto déclencher" des appareils consommateurs d'électricité en by-passant leurs régulations (chauffe-eaux, plaques électriques, frigos, congels, transfos de puissance...)

c'est une solution concrète efficace... qui éviterait à beaucoup de nos lecteurs d'avoir à hulululer sous la lune....

Vous pouvez diffuser

Bien à vous tous

Dr Pierre Commerçon

Expert près la Cour d'Appel

Fauteuil_AA2.jpg

bonjour à tous,

 

LA POSTE envoie des facteurs uniquement pour faire valider ou accepter le compteur d'eau…..!!

Je viens de recevoir, chez moi, une jeune factrice qui m'a demandé de prendre un RV avec Véolia pour le changement de compteur…..!!!

J'ai pu lui parler...elle a 80 noms de personnes à contacter….et n'est pas contente du tout…...la plupart confirment leur refus compteur, mais certaines personnes âgées surtout

n'osent refuser à leur factrice……..et doivent prendre un RV…...Je l'ai mise en garde sur d'éventuelles agressions car elle fait du porte à porte…..et elle est très jeune…!!

Elle me dit qu'elle n'a pas le choix, si elle veut rester à LA POSTE……

 

BIEN à VOUS

 

Denise Posséty

Bonjour,

 

Les deux actions, La résistance sur le champ et celle à plus long terme, la pétition Internationale peuvent se conjuguer. L’une c’est le blocage des compteurs, les courriers de refus à ENEDIS et les refus sur place, , et toutes les gênes que l’on peut lui opposer pour éviter une généralisation des LINKY, cette dernière étape qui donnerait à ENEDIS un passe droit pour accentuer la pression sur les usagers et le conforterais vis-à-vis du législateur.

 

L’autre étape (Celle de promouvoir une pétition internationale), n’est pas non plus sans intérêt car elle agit sur le long terme. N’oublions pas que le blocage représente une action immédiat, cependant, les intérêts sont tels qu’il n’est pas interdit de penser, qu’une mesure comme celle d’équiper les populations de mouchards pourraient ressurgir d’ici quelques années et c’est à ce moment là que la pétition peut jouer avec force en faveur d’un abandon définitif de cette hérésie. Donc, à mon avis, continuons à ferrailler avec ENEDIS pour l’instant immédiat et préparons l’avenir.

 

Ce qui est dangereux aujourd’hui, le sera encore demain.

 

Petit rappel, des reculs conséquents ont tout de même été enregistrés par rapport à la situation d’il y a deux ans en arrière. ENEDIS à cet époque jouait aux matamores, (L’appartenance des Compteurs, l’usager ne pouvant refuser, la violation de la propriété privée, la soit disant obligation dictée par la Commission Européenne etc. etc. etc.). Reste encore beaucoup à faire (Museler ENEDIS et ses sbires, les sociétés d’installation). Tout cela a été possible grâce à la détermination des citoyens Ne nous laissons pas décourager, c’est la multiplication des actions qui fera force de Loi et toute suggestion allant dans ce sens sera toujours bonne à prendre.

 

Gérard RICHARD

Conseiller Municipal à CUERS (VAR)

"qui sera pigeonné ? " Après le diesel , la bagnole électrique

 

La taxe plane

À l’usage, la voiture électrique, en plus d’être propre, permet de rouler bon marché : environ 100 km pour 1 €. Imbattable, car l’électricité n’est pas taxée comme un « carburant » classique. Mais,  jusqu'à quand !

QUE CHOISIR L'ANNONCE

Si on oublie son prix d’achat encore exorbitant, la voiture électrique permet de rouler une centaine de kilomètres avec un seul euro (sur une base d’environ

8 centimes le kilowattheure en heures creuses).

On roule donc propre et pas cher.

De la TIPP à la TICPE

Mais voilà qu’un problème se soulève avec le manque à gagner pour les finances de l’État. En effet, ces 1,5 million de voitures électriques remplaceront autant de modèles traditionnels qui avalent du carburant liquide et qui rapportent pas moins de 1,2 milliard d’euros à l’État tout les ans grâce à la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP)1. Cette taxe qui, comme son nom l’indique, est actuellement prélevée sur chaque goutte de carburant qui entre dans les réservoirs.

Mais, là où le bât blesse, c’est que l’électricité n’est pas un produit pétrolier.

Le gouvernement a donc discrètement changé cette TIPP en une nouvelle TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). Il est donc désormais, légalement parlant, possible de taxer tout type d’énergie servant à faire avancer une voiture. Y compris l’électricité. Reste à connaître la consommation exacte de chaque modèle. Qu’à cela ne tienne. Un groupe de travail Franco-allemand, sous l’égide du BNA (Bureau de normalisation automobile) et de l’UTE (Union technique de l’électricité), travaille à mettre au point une prise de courant spécifique pour recharger les voitures électriques.

Elle serait dédiée uniquement à la recharge des voitures électriques (ou des hybrides rechargeables), de par sa forme spécifique et la puissance de courant qu’elle délivrerait.

Nouvelle source de revenus Cette nouvelle prise serait même « intelligente » et capable de communiquer avec le système électrique de la voiture, pour en  l’état de charge (donc le besoin exact en énergie et en temps de charge) et le réseau de distribution de courant. Associez à cela un nouveau compteur communiquant (comme le Linky d’EDF, en cours d’installation) et le tour est joué :

il est possible de connaître la quantité exacte d’électricité qui a été nécessaire à la recharge des batteries. Et donc d’appliquer un tarif adapté et de le taxer. Si, aujourd'hui, rien n’est encore clairement défini, il y a fort à parier que le gouvernement ne fera pas, ou ne désirera pas faire, l’impasse sur cette nouvelle source de revenus. Cela sera bien évidemment au détriment de la voiture électrique qui, déjà chère à l’achat, deviendra alors chère à l’usage.

 
edfdec18.jpg

Bonjour,

 

Curieuse, cette invitation à télécharger une "attestation de contrat", avec un motif qui n'en est pas vraiment un, encore une fois ?!

Si les CGV ou CGU sont considérées comme "LE/MON CONTRAT " avec EDF et vu ce qu'elles contiennent au regard des compteurs communicants, je crains qu'en téléchargeant ladite attestation, cela ne signifie que j' ACCEPTE TACITEMENT LESDITES CONDITIONS ?

 

Souvenons-nous d'un précédent message d'EDF qui nous demandait d'indiquer "si on voulait  télécharger les CGV/CGU ou les recevoir par la poste" (il me semble que c'était qque chose en ce sens), opération a priori banale mais qui tacitement là encore, signifiait qu'on les acceptait avant même de les avoir lues...

 

!!! Conclusion, je ne télécharge rien d'autant plus que si j'ai besoin d'un justificatif de domicile... les factures suffisent amplement qu'elles soient d'EDF ou d'autres prestataires !!

 

Si vous confirmez, il serait bon de lancer un avisssss à la population !!

 

Cordialement,

Joëlle TAILLANDIER

Tout à fait, cela ressemble à une ruse pour acter la bonne réception des CGV (ce mail a déjà été signalé par Florence Daoulas, de Pau)...

 

Alertez autour de vous de surtout ne pas cliquer...

 

HUM ! Une nouvelle ruse d'EDF ??

  Voici votre attestation de contrat.

Bonjour Madame TAILLANDIER,

 

Nous vous proposons de télécharger votre attestation de contrat.
 

Elle vous servira de justificatif de domicile lors de vos démarches administratives.

 

Je télécharge mon attestation


A bientôt,
Votre conseiller EDF

témoignage recueilli chez une personne âgée

temlinky01.JPG
temlinky02.JPG
temlinky03.JPG

TEMOIGNAGE

Juillet 2018 Danielle (Rueil Malmaison)


Un technicien est venu chez moi malgré mon refus, disant qu'il ne faisait que raccorder un
câble.
UN LINKY a été installé, pose forcée utilisant la ruse et le mensonge !
Je sortais de l'hôpital en état de faiblesse et seule (j'ai 74 ans) déjà en mauvaise santé, je
suis hypersensible aux ondes électromagnétiques. Je possède un certificat du professeur
Belpomme sur ce point.
Mais je vivais chez moi, sans box et wifi et sans internet, je tenais quand même malgré la
wifi des voisins (maison mitoyenne) , j’ai eu un cancer et je suis malade du coeur .
Depuis Décembre, j'ai dû quitter ma maison (rue d'Estienne d'Orves) et je vis comme une
sans abris soit dans de la famille chez ma soeur qui n’a pas le linky ni le cpl par les voisins , mais surtout à l'hôtel à Chatou qui me coûte très cher. 109 euros la nuit !
Hôtel ou il n y a pas le linky , le wifi m'incommode mais pas au point du linky .
L’ajout du cpl linky , m’a procuré très vite des symptômes complètement nouveaux : déjà
des insomnies , je ne dors que 3 heures et peine à m'endormir , j’ai des douleurs aux
oreilles mais pas des sifflements ( acouphènes) ; j’ai des vertiges , ça me tourne ça me
tourne ! Et une très grande fatigue et une incapacité à me concentrer, je perds l’esprit de
synthèse ! Et aussi des maux de têtes forts !