INCENDIES - statistiques 2010 à 2013 portant sur 2850 cas

Conversion V/m et µw/m² (microwatt par m²)


6 V/m     <-> 100 000 µw/m²)

0,6  V/m <-> 1000 µw/m²

0,2  V/m <-> 100  µw/m²

0,1  V/m <-> 30   µw/m² niveau de malaise d'une personne électrosensible

0,06 V/m<-> 10   µw/m²

bande UHF
Four micro ondes en fonctionnement 60 secondes, mesures à 0.5 m
(histogramme à droite)  pic relevé à 4.559 V/m

CAPTEUR LINKY : GENERALITES SUR LES FILTRES DU CPL


La pose d’un filtre doit s’envisager dans une situation d’urgence
et non préventive.
Il ne s’agit pas d’encourager les gens à s’équiper de filtres avant
d’avoir tenté d’éviter l’évitable : la pose d’un compteur Linky.
Cette situation d’urgence est, par exemple, la présence de Linky
dans le voisinage alors qu’on l’a soi-même refusé, un compteur
posé abusivement, des symptômes physiques ressentis...
De quoi est constitué un filtre CPL ?

 

PUISSANCE SOUSCRITE et PUISSANCE DISPONIBLE

enedisetlinky01av19.jpg
enedisetlinky02av19.jpg
enedisetlinky03av19.jpg
enedisetlinky04av19.jpg
enedisetlinky05av19.jpg

Oser une autre approche au bénéfice du vivant.

Pour notre société technoscientifique la géobiologie est encore mystérieuse.

Comme le présente certaines philosophies orientales la dualité vivant, nature, n'a pas lieu d'être. Nos perceptions s'incorporent  dans notre milieu.

Si la science est observatrice critique sur la géobiologie qu'elle ne considère pas comme cartésienne, certains chercheurs souhaitent dépasser une vision trop étriquée du concept scientifique. Une nouvelle approche épistémologique semble nécessaire pour découvrir et comprendre peut-être pas toute la complexité du monde, mais tout au moins une partie essentielle de l'information que notre individualité capte.

Le géobiologiste garde à l'esprit que l'homme pour ne parler que de lui est un tout. Quelle est sa démarche. Examiner l'interaction entre le vivant et son espace vital, les données recueillies ne sont pas chiffrables de façon exhaustive ni même modélisables. La complexité du milieu est telle qu'elle n'est pas quantifiable.  

Nous avons affaire à un observateur des phénomènes visibles, ou non-visibles, dans un contexte donné. L'ensemble des phénomènes exerce une influence sur le sujet et réciproquement. La nature du sol, la forme du mobilier ou sa masse, les conditions climatiques ou les émissions radiatives mesurables ou non mesurables par un instrument évalué en métrologie, le rayonnement tellurique dit de Hartmann ou la densité des micro-ondes de l'environnement, etc. Il considère que la proportion des maladies varie également en fonction de la topologie.

Nous commençons à comprendre, seulement à la fin du 20°siècle, les effets néfastes du "brouillard électromagnétique" et l'importance des courants d'énergie rayonnants.

A suivre G.O.

Matériel de mesure utilisé :

Analyseurs de spectre Narda SRM3006
Sondes tri axiales 27MHz-3GHz
Sondes tri axiales 420MHz-6GHz
Logiciel d'acquisition des données SRM3600 TS

Boitiers de mesures large bande Narda NBM550
Sondes tri axiales 100KHz - 6GHz
Sondes tri axiales 100MHz - 60GHz
Logiciel d'acquisition des données NBM-TS

3D-NF-Analyser Gigahertz Solution NFA 1000
Logiciel d'acquisition des données NFAsoft